L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 02:25

 


Quand nous revenions d’Al Hoceima
par la route qui longe la mer
nous sentions la chaleur du sable remonter jusqu’au bord de nos lèvres

Nous laissions derrière nous la ville toute blanche accrochée aux coteaux
les rues de la médina aux murs chaulés recouverts de fuseaux de soie
de tapis
de plateaux de cuivre
un parfum de thé à la menthe se balançait entre deux ruelles
murmure vert et or dans les petits verres élancés
murmure comme une saignée dans le silence

Nous nous arrêtions alors pour acheter le pain chez un vieil artisan qui pétrissait des galettes saupoudrées de petites graines noires
au nom inconnu
et des pains encore plus simples
ronds comme la pleine lune et leur lumière dorée sautait dans nos mains ouvertes

Il ne parlait pas beaucoup mais
quand il nous tendait les pains
il les prenait avec tant de respect que nous nous serions mis à genoux

A chaque fois c’était la première fois que nous goûtions ce pain
sa chaleur façonnée par le four
encore présente dans la mie
la croute comme un livre on lisait les chemin du feu sur la pate
en silence
nous en emportions trois
un pour prier cette rencontre
un pour l'émerveillement
et l’autre pour le soir


Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans autobiographique
commenter cet article

commentaires

Miche 29/08/2012 05:11


Avec tes mots tu soulèves un rideau, derrière des paysages si beaux, des visages...


o)))


 

Russalka 29/08/2012 21:02



 


C'est beau comme tout ton message Miche, je suis heureuse de ton impression si sensible. A lundi le plaisir de te lire
sur ton blog, je n'aurai pas le temps avant.



lutin 15/02/2010 19:13


les petites graines noires, sont les graines de pavot, c'est mon pain préféré. Il n'y en a pas assez pour mes hallucinations écrites :-)


Russalka 17/02/2010 10:11


Je l'ai découvert tardivement. On en trouve désormais partout de ces graines  pour confectionner de petits pains maison, mais
jamais ils ne seront aussi bons que ceux d'Al Hoceima. merci Lutin de la précision...


Valentine :0056: 14/02/2010 19:34


Comme tu en parles bien, de ce pain que moi aussi j'ai goûté au Maroc... Il mérite vraiment cet éloge. C'est le "pain" tel qu'on l'imagine dans l'eucharistie... La
plus belle création de l'homme, la plus merveilleuse nourriture.


Russalka 15/02/2010 09:42


Un vrai gâteau! une gourmandise que je n'ai jamais retrouvé ailleurs ou alors
si, dans des boulangeries de villages à l'écart de ce qui se fabrique à la chaîne...
oui, j'imagine que le pain partagé par Jésus était de cette nature..


ulysse 13/02/2010 12:11


C'est un texte chaleureux qui célèbre les choses simples de la vie :le bonheur est un mélange de couleurs, d'odeurs et de respect...


Russalka 15/02/2010 09:33


Que c'est beau cette phrase: mélange de couleurs, d'odeurs et de respect.
oui, mille fois oui. Notre séjour au Maroc fut  dans l'ensemble placé sous le sceau du respect mutuel
bien sûr je ne devais pas m'habiller à la mode (sourire)
mais ces petits tracas qui parfois m'agaçaient étaient compensés de belles rencontres...
Merci Ulysse.


aimela 13/02/2010 09:39


Merci pour ces invitations au voyage et à la gourmandise Le pain  le premier aliment  et pourtant en France,
l'on le  jette avec  l'eau de javel dessus pour que personne ne récupère . Bises


Russalka 15/02/2010 09:27


C'est vrai ce que tu dis et cela fait mal lorsqu'ont voit des aliments trainer dans des poubelles
alors que tant crèvent de faim sur cette terre
le pain, quand il est rassis,
la meilleure manière d e l'utiliser est d'en faire du pain perdu
ou le griller et le raper pour fabriquer sa propre chapelure
ou le donner aux oiseaux affamés

Merci Aimela et bises


Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook