L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 09:16

 


Cangrejo, Cangrejo
Où vas tu, Amigo?

Je m'en vais, je m'en vais
    Dans mon Eau d'origine,
            Elle, mon eau de nuit
    Garde en ses fonds tranquilles
                    Les trésors de mon
coffre.

Cangrejo, Cangrejo
Qui est-il dans ton coffre?

    Les oeufs et les bourgeons
                Les ailes de papillons
                    Les coquilles foetales
                               L'écorce des forêts


Cangrejo, Cangrejo
Pourquoi vas tu oblique?

    Parce que je suis
                        Timide
Et aime à divaguer
Du futur au passé
    En faisant des détours
Je suis tango-tango....

Cangrejo, Cangrejo,
Je te sens si reveur!

Vois-tu le clair -obscur
Que peignent sur le sable
Mes pinces mélodiques?
Je vais ma fantaisie
Et me nourrit du lait
De l'imagina-Mer.

Cangrejo, Cangrejo,
Je sens que tu es tendre..

Ma carapace est dure
Mais cache de l'amour
Et l'instinct protecteur
De ce qui est à naitre.

Cangrejo, Cangrejo
Dis moi mon avenir
Je sais que tu le sais!

Comment sais-tu, comment....
    C'est une vieille histoire
                Et si tu veux savoir
            Un peu plus que ne sais

                        Il faudra que tu entres
                            Avec moi dans ce puits
                                Que tu aimes la vase
                                        Et les grottes cachées
                                            Celle de ta conscience
                                                    Est mon lieu préféré
                                                    Et mes dons de médium
                                                                Te diront tes Zéniths
                                                                    Les formes informelles
                                                                                        Comme celles
                                                                                                        Qu'abrite
                                                                                                            Mon coffre




 

Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Symbolique universelle
commenter cet article

commentaires

Miche 19/10/2011 03:32



Lolll, oui, les notes sur la portée ...


 



Russalka 19/10/2011 22:21



 


( sourire) mille merci Miche



Miche 18/10/2011 07:30



Comme cette musique est belle !


 



Russalka 18/10/2011 09:48



 


Merci Miche, une musique qui va de travers ;o))



Martine 17/10/2011 18:26



Bonsoir Viviane,


Comme c'est joliment musical. On dirait que ton texte dessine un hyppocampe. Il donne envie de danser. J'aime car il y a sous cette légèreté de la profondeur. Superbe


Bonne soirée Viviane


Martine



Russalka 18/10/2011 09:48



 


C'est un vieux vieux poème, en ce moment aucune énergie mais il faut avouer que je cumule deux grosses infections
pulmonaires depuis le mois d'aout, groggy je suis ;o)))... Cela passera, merci Martine;



sylvain 16/10/2011 19:00



la poésie c'est la vie à l'envers, ce qui revient à dire que l'ensemble des possibilités ne ressemble pas à ce qu'on croyait au début



Russalka 18/10/2011 09:42



 


Oui, ou la vie au travers ;o))) merci Sylvain!



Veronica 16/10/2011 09:00



Jolie cette chanson qui court sur le sable pour entrer dans la vase et les grottes, timide, tendre et tango-tango, je retiens ...


Je t'embrasse Viviane !



Russalka 18/10/2011 09:41



 


Merci Veronica, j'espère ne pas transmettre par voie de s airs l'infection pulmonaire qui me met KO pour le compte
;o)))depuis trois semaines et pour la deuxième fois cette saison.



Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook