L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 09:26




On m’a offert un ennui
il est bien aimable

Au début je ne savais trop qu’en faire
je l’ai posé sur la  table
de nuit

Il est discret
pas très facheux
sans grands besoins
je ne sais à ce jour de quoi il se repaît
quand il s’approche de moi c’est par saccades minuscules dont je ne prends conscience que loin après
très loin après m'être glissée dans ce sfumato qui rend les choses proprement incompréhensibles

Il ne fait pas de bruit
à son contact j’ai un peu appris à moduler les miens
il suffit qu’il s’approche de mes tempes pour que s’enfuient tous mes calculs
et que rappliquent mes énigmes
dans le désordre le plus atonal

ll a le don de transformer les ondes courtes en grands battements inégaux qui se raccrochent aux moindres particules en suspension dans l'air
comme si c'était pour eux une question de survie
lui aussi un rien peut le briser
à ce qu’on m’a dit en me remettant le colis
j’en prends soin

Quand il est là je me laisse flotter au ras de mes pensées
au bord de la dérive  je ne sais pas nager
ce sont des pensées ridicules
mais qui m'occupent
les mots ont-ils une forme par exemple c'est aussi bête que cela
une forme autre que celle de ce bruit qui sort de ma bouche
ou se pose sur la feuille
la réalité est-elle en dessus en dessous de cet entre-deux
qui me porte
ou bien habite-t-elle une couche infiniment plus mince que celle où je me laisse bercer ?
 
On m’a offert un ennui
j’ai manqué l’appeler Zantrie
parce que ça sonne
finalement je l’ai appelé Zir
parce que ça sonne aussi

Mai 2006

Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Botanique de l'étymologie
commenter cet article

commentaires

Valentine :0056: 26/01/2012 22:03


   Ben dis donc ça rigole dur dans le coin, parce que quand on lit
ensuite les commentaires, les jeux de mots pleuvent ! ( et moi j'en trouve pas, là...! je ne connais que "jeu de
mots-laid" et comme ce n'est pas le cas, et qu'ils sont même très bien... !! Pfiu, il faut que je me remette au Canard Enchaîné)

Russalka 28/01/2012 10:31



 


Sourire ( merci ) je ne sais si c'es le canard enchainé ou Devos qu'il faut lire dans ces cas là  ;o))



Valentine :0056: 26/01/2012 21:56


  Génial, géniale cette fin ! Oui, quand j'ai commencé ma lecture j'ai eu un
retour de souvenir, je me suis rappelé avoir lu ce poème et avoir été interpellée par son originalité, et par la merveilleuse adresse avec laquelle tu personnifies "l'ennui", et qui plus est,
brodes autour dans un déluge d'imagination... Mais franchement, j'ai été de nouveau émerveillée ; et non seulement les noms de "Zantrie" puis de "Zir" m'ont paru fabuleusement burlesques (ils me
rappellent la turquerie de Monsieur Jourdain... "Se ti sabir, ti respondir ; se non sabir, tazir, tazir"), mais en plus quand j'ai réalisé le jeu de mots avec "appelé", j'étais pliée en deux !
Une manière de traiter l'ennui vraiment magistrale ! Merci pour cette réédition !

Russalka 28/01/2012 10:30



 


Merci à toi de 'lavoir lue, j'étaois alors en plus rgande forme mais la vie et ses aléas sont apssés par là... Je fais
une pousée de Sclérose en pl

nanou 26/01/2012 20:33


Très très beau... cela faisait longtemps que je ne t'avais pas lue et j'ai retrouvé avec grand plaisir ton style dont je suis toujours aussi admirative ! bisous

Russalka 28/01/2012 10:20



 


C'est adorzble nanou, je suis parfois passée moi aussi chez toi et ai vu que tes deux blogs étaient inactifs, le
dernier commentaire que j'y avais posé date du 15 septembre dernier et depuis tes blogs peu ou pas nourris... Bisous et merci de ta visite, si tu as ouvert un autre lieu, dis le moi par mail:
vilamar@free.fr



Merlin 04/04/2009 15:53

Voilà ! Pendant que ce cet éternel responsable de comices agricoles se farcissait des pommes goûteuses et juteuses (et ça a duré douze ans quand même) nous autres Français nous avons reçu en héritage ... les pépins.J'en ai eu un, comme tout le monde car de toute façon, nous savions bien que les pépins ce serait pour nous.
Une vidéo explicative
Ah doux doux doux doux doux !Bon, mon pépin était bien lisse, sans défaut apparent. Il était lui aussi très discret et ne prenait pas beaucoup de place dans ma vie. Et puisqu'on m'avait offert un pépin, je l'ai planté dans un petit pot de Danette (on se lève tous pour... Danette) et que croyez-vous qu'il arriva ? Il ne poussa rien du tout dans ce pot, pas de pot le pépin était stérile comme le tricot du même nom (le tricostéril). Pendant ce temps, le Grand Jacques mangeait des pommes et se gavait à chaque comice, y compris au salon ... de l'agriculture, de pommes goûteuses et charnues, à en avoir des accidents vasculaires cérébraux. Mais tandis qu'il s'en mettait plein la tronche, les Français bonnes poires continuaient d'avoir des pépins de toutes sortes : Gauchet parlait de la "Fracture Sociale" que Super Menteur reprenait à son compte en continuant de s'en mettre plein la fraise. Oh certes, on ne pouvait pas lui décerner le prix citron, il était cool avec les visiteurs d'ici et de là. Ce n'est pas lui qui aurait dit à un badaud "Casse-toi pauv' coing" ou quelque réplique mal sonnante. Non, il avait la pêche notre Corrézien de château !Aujourd'hui c'est différent ; son successeur a la banane, lui (enfin c'est ce qu'il dit) et, ce qu'il nous réserve, bien entendu ce sont les peaux de bananes, de ces bananes qui auront été mangées par les deux bouts (N'a-t-il pas commencé par s'augmenter de 172 % pendant que le pouvoir d'achat de tous les salariés baissait contrairement à sa promesse...) Mais il faut être juste il n'avait pas précisé si l'amélioration du pouvoir d'achat, dans un désir de rupture, serait pour lui ou pour les gens qui travaillent dans ce pays de leurs petites mains et/ou de leurs modestes cerveaux...Mais là, je sens que nous allons tous glisser sur ces peaux de bananes qu'il laisse tomber négligemment sur les trottoirs de la décroissance, de la déconfiture, de la crise réservée aux modestes.Alors, en matière de pépins, il faut bien admettre que nous sommes gâtés. Oui, les Français sont des pommes !Ah j'ai juste oublié de te demander : "Il te plaît Zantrie ?" ou tu préfères Zir ?Ce qui m'a toujours étonné dans les "miracles de l'histoire" c'est que Pépin le Bref aie pu engendrer un géant comme Charlemagne qui mesurait pas moins  d'un mètre quatre-vingt-dix quand même.Mais je sais, les petits pépins font les grandes rivières...Sacré Charlemagne !

Russalka 05/04/2009 10:08





je suis estomaquée, les jambes en compote et comment veux tu que la reine des tartes que suis réponde à un tel morceau de
bravoure!!!!
La vidéo me mon,rtre un beau point d'interrogation sans doute que quick je ne sais quoi sur mon ordi n'a pas reçu les mises à jour,
j'y reviendrai.
Oui, nous sommes blets comme de vieux fruits piétinés apr les vendeurs de cageot s de promesses que notre pays sécrète à bon compte...
pour eux. Des poires dis tu, oui, mais assoiffées de changement et que déguerpissent ces patates qui nous gouvernent avant que nous ne soyons mûrs et à point pour en faire de la marmelade ou les
rédurie en purée.
Je reviens à ton commentaire alors qu'internet est revenu aussi, et que cuit ma propre purée maison.
Ah, ce Chichi, il ne s'embarassait pas trop et de speaux de bananes, il en a semé jusque sous les pattes de son fils spirituel que tout le monde regrette maintenant.. pauvre Alain.

Il y aurait des tas dd  jeux de mots à faire avec les jolis noms de poires
Pas ce crasse âne de Sarko
comice troupier qui en d'aurtes temps eut été
Guyotiné
Beuh... ré-hardissons nous et virons les tous
Oui, l'y âme se trouvera en cette libération!
Que les réflexion s de ton ami Marcel Gauchet n'aient aps été formulées pour des prunes, voilà mon souhait alors que nos enfants
voient comme nous leur panier de fruit être à chaque fois moins rempli et que se construit autour du président une haie
protectrice de ronces sauvages déguisées en aubergines.

Bisous Merlin et merci pour l'humour, et cependant la hargne et le constat lucide, aussi brillant qu'une reinette amoureusement polie
par un chiffon doux



Merlin 04/04/2009 11:53

Eh bien moi, on m'a offert un pépin.En fait, ça remonte à 1995. Je t'expliquerai...

Russalka 05/04/2009 09:57




Tu m'as fait une peur bleue, hier, @ tout à coup...


Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook