L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 00:49

M-W



La lettre de l'amour et du juste milieu

est partie sans bagages sans se retourner
babines retroussées
elle enjambe
les lieues
bouffe la lune atroce et laisse tout brûler


tant pis

La lettre de l’amour
et des paumes ouvertes
M la langue des oiseaux
les cryptages anciens les replis de l'essence
les chants illimités dans les fosses d'aisance
il paraît que c’est trop
et qu’elle court à sa perte
en faisant calembour

tant pis

Désormais tête en bas et les pieds sans chaussures
attristée que ça choque
elle rejoint l’Orénoque
et hue-dia l’aventure

Dégourdir les fourgons woyageurs
et leur rythmes bancals
sous les wellingtonia il court des Visigots d’ineffable lenteur
et au fond des bayous une leishmania
rampante et bien
féroce elle va rouler sa bosse
au pays des wigwams et des source-jouvence coulant à l’envers

tant mieux

La lettre de l’amour et du juste milieu
est usée de ces lieux
communs où le who’s who la souhaite d’arme pure
et vierge d’excréments.
Pouce!
pouce une voilure
un beau marin qui chique et crache dans les vagues
sa peau est boucanée et sa voix à fleur d'eau
hurle des ordres détachés de l'utile
allez emporte-moi !

J’embarque sans idiome et pleine de disettes
conduis moi vers l’enfer!
j'ai envie de gerber les fleurs de nuit margelle
j'ai envie d'un manteau saccagé par tes mains
de dignité perdue que ramène la mer
et puis laisser s'enfuir tout ce qui m'asphyxie

tempo

 

Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Botanique de l'étymologie
commenter cet article

commentaires

Martine 06/03/2011 16:44



Bonjour Viviane,


je sors un peu de mon antre et visite quelques lieux où j'aime me perdre avec délice.


Très joli poème où tu joues avec les mots. Et on te suit. On s'amuse. Jeux de mots et images nous emportent bien loin. Merci Viviane


Bon dimanche à toi


Martine



Russalka 07/03/2011 16:48



Vieux vieux poème que je remets en piste quelques heures ;o) Merci Martine de ta visite, en c e moment je suis si loin des blogs que
j'en ai un peu honte, d'un autre côté, la Vie et le soleil, c'est bien aussi...



orchis-mauve 28/12/2007 11:30

C'est ce que j'aime dans ta poésie : tu joues domptueusement avec les mots, tu les dévoies en les enrichissant

Russalka 28/12/2007 18:58

J'adore ce néologisme ( volontaire ou non) domptueusementquelque chose de doré et de fouet à la foisquelque chose du lion et du veloursquelque chose de la cage et des doigts qui écartent les barreauxles doigts polis de fraisles dents prêtes à mordre...Tu vois?

Valentine :0056: 28/12/2007 11:02

On est essoufflé, suffoqué à la fin du poème, tant tu nous emmènes dans un rythme endiablé de mots, d'images, d'idées, d'idiomes inattendus ou inconnus... Et tant pis si l'on ne comprend pas ! (C'est pour les jours où je lis trop vite...), c'est de "Shawinigan" (j'invente...) c'est de la danse pure, c'est de la poésie quoi. J'adore.

Russalka 28/12/2007 18:56

(sourire) ne t'en fais pas, même lorsque tu lis vite tu restes tout de même une merveilleuse lectriceet cela me fait doublement plaisir lorsque tu inventes des mots en écho, cela veut dire que les miens ont déverrouillé quelque chose et ça , c'est cadeau!

Merlin le zeteticien 26/12/2007 23:16

Elle rejoint l'O rai nox à ma zone."Percée avec l'Épingle" retrouve les accents algonquins de "Dressée avec le Poing" et ne comprend pas que "Danse avec les Loups" cesse de danser autour du feu.C'est "Plume d'Aigle" qui me l'a dit, dans un cri strident alors même que je recevais un message de signaux de fumée envoyé par le philosophe "Loup Solitaire".Gerber les fleurs comme on met en javelles les gerbes de blé que l'on assemble en treizelets. Treize à la douze N !M est plus beau que N, mais tout H A nouveau que l'on M.Comme l'S cargo de course de 7 histoire 100 fin...Morla le V n'érable.

Russalka 27/12/2007 10:45

Oh que j'ai ri en voyant ton commentaire (sourire)il est pl'Un  de ce des raccour Sixque jade or...Pour un V' n' érableje te trouve dé ch' N etfaisant du bien joli boul' Oen mots autour d' M auxla petite princesse peut-être M est LL' M aÎecomme toutes les femmes, elle est fane de bijouxfleur jaunie passée à la javelet les colliers de fumées lui sont aussi doux que l'oren outre la cendre l'aidera à blanchir tout le noir de cette histoire 100 fin (sourire)...En vrai, c'est un vieux truc qui n'a aucun lien avec quelque réalité ;o))Bisous et emrci de la virtuosité jamais en défaut

marlene 26/12/2007 21:06

Original et plein d'un charme un peu coquin...
bises

Russalka 27/12/2007 10:33

Merci Marlène, hé oui, je me voyais déjà en fiancée du pirate ;o))

Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook