L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 00:23

 

    Souvent
je l’ai croisé
le visage était le même et la posture du corps
quoique personne différente
sur les quais de mes gares
dans les ruches affolées que sont les halls d’aéroports

    Toujours
il marchait loin devant ou derrière les connivences bruyantes
du groupe auquel il semblait appartenir
sa nuque tirant un poids resté ailleurs

    A chaque fois
le même sourire adressé au quidam
excusez-moi d’être là
dans cette démesure qui ne me ressemble pas

    Quand
un des siens lui parle
il fait comme s’il n’entendait pas puis se rapproche
lentement
à regret
acquiesce avec la concentration douloureuse de l’absence


    Parfois
ils lui montrent quelque chose
ils sont comme ces oiseaux vivant pour l’effort bruissant des ailes au bord du nid
lui ne veut être empli que de ce qu’il ne peut dire


    Alors
il regarde à côté de leur geste
avant de s'appuyer contre un mur ou un banc
un vieux mégot aux lèvres
la fumée l'envole
on ne peut voir vraiment
ce qui vous est par force montré


Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Chemins de solitude
commenter cet article

commentaires

charly 31/07/2007 22:19

un petit coucou
merci pour ces belles phrases
avant le couché
A+ Charly

Russalka 02/08/2007 11:03

Ca c'est sympa, Charly, j'adore les petits coucous des amiscela me rassure aussi de vous savoir rentrésbisous à tous troiston commentaire pour des raisons qui m'échappent s'était aussi échappé loin dans ma banque de données !!!

Blog-trotter 30/07/2007 18:01

Bien observé et surtout belle musique d'un silence intérieur.

Russalka 31/07/2007 21:29

Merci Philippenous sommes tous un peu ce voyageur contre un...qui un jour s'en va pour toujours où il fallait partirvos articles d'hier étaient formidablesquelle émotion toujours et quel talent.

Le bateleur 30/07/2007 12:14

Ce personnage
à contre temps
me parle par son silence et ... son mégot

comme c'est vrai ce que tu dis
pour voir la lumière de l'ètoile
regarder un peu à coté de son geste de lumière
et de mème
pour les humains.

Russalka 31/07/2007 21:31


ce que tu me dis, Luc
m'évoque un ange
une sentinelle
ces nuits d'été aussi où, en silence
on écoute le ciel chanter
Merci


Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook