L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 10:10

 
blue-tree.jpg
La nuit a poussé un cri
peut-être un nœud qui s’est défait
les torches froides ont vacillé
se sont éteintes
ont disparu

pourquoi avoir dénoué la faim dans nos sommeils
d’un vent très simple
enrubanné aux arbres ?

je crois que ce sont eux qui ont déchiré le ciel
de leurs aubiers en flammes
et nous
bouche incendiée de peur


demain nous mangerons une lumière neuve
sans savoir ce qui s’est vraiment passé


Arnold Schöenberg : La nuit transfigurée




Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans voyages de l'âme
commenter cet article

commentaires

martine, la pèlerine 14/08/2007 00:58

merci Viviane, j'ai reçu ton message et le rappel de ton numéro de tél.
Je t'appellerai... plus tard mais je pense à toi souvent.
bises.

Russalka 14/08/2007 09:20

Bisous à toi Martine surtout

martine, la pèlerine 07/08/2007 11:37

nos cris,
dans la nuit
et il n'y a parfois
que la nuit elle-même
qui s'en souvienne...
le petit matin
emporte aussi nos peurs

bises ma Viviane
depuis quelques semaines j'ai retrouvé mes nuits d'enfance, pleines de cauchemars et d'incertitudes, pleines de violences et d'amertume, et j'appelle pour que le jour revienne vite tout en redoutant ce qu'il m'apportera.
Plaisir à te retrouver sur la toile...

Russalka 07/08/2007 12:01

A l'instant même je rentre de l'hosto où la troisième personne dont la fin du chemin m'a été confiée depuis le premier juillet est en train de partir doucementet je reçois en plein coeur ta détresseil y a des jours où l'on voudrait être tout près de l'autre et le serrer dans ses brasil y a des jours où les mots sont enfuis qui pourraient panser un peuque dire...qu'en pensée je te serre contre moitrès fortet prie à ma manière d'indienne pour que la paix soit de nouveau dans tes rêves et tes nuits et tes jourspour que tout se passe dans la douceur et la paixtrès fort tout contre moi, Martineje pense à toi et partage cette peine... 

tissiane 06/08/2007 02:41

"demain nous mangerons une lumière neuve"
désillusion devant l'oubli de l'hier ou espoir de la force du demain? L'image me plaît et j'en cherche tous ses secrets, ses possibles.

Russalka 06/08/2007 14:35

cela me touche beaucoup que tu aies choisi l'image que je préfère dans ce petit texteelle veut dire un peu tout ce que tu évoquesla tristesse de n'être plus dans la chose passée pour en saisir encore l'intensel'espoir après le crimerci Tissiane.

adeline 04/08/2007 09:50

Merci Viviane
je comprends maintenant comment tu peux nous émerveiller presque chaque jour d'un nouveau poème
c'est au prix de nuits blanches que tu peins en bleu

Russalka 04/08/2007 15:10

C''est joli comme tout ce retour (sourire) tout en couleurhé oui, cela n'arrête pas de parler dans ma tête, nuit et jouret le pire est qu'une fois posés les textesj'en oublie jusqu'au titreet il me faut les relire pour savoir de quoi ça parle (rires)Merci à toi Adeline

mireille 03/08/2007 17:37

Oh! que c'est beau! dit-on en ouvrant cette page. Tu nous fais passer dans une autre dimension: écoute; contemplation; vibration; silence...

Russalka 04/08/2007 07:53

Oh! que c'est adorable dit-on en ouvrant le cadeau du compliment.La photo m'avait tapé dans le regardpour le reste, c'est une impression de nuitcomme j'en vis chaque nuit de mes nuits insomniaquesremplie de suppositions jamais vérifiéesBisous Mimi...

Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook