L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 07:04

 

En revenant ce soir d'un village tout proche
je me suis arrêtée au passage à niveau
un train allait passer
celui qui ralentit depuis la gare précédente
avant d'entrer dans la gare qui vient

Je le connais ce train
je l'ai pris si souvent
on l'appelle le
Laitier et c'est un compliment
c'est le plus matinal et le dernier du soir
nous l'entendons parfois depuis notre
maison qui surplombe la voie
il a sa manière à lui de traîner la roue pour faire comme si les rails
spécial TGV longsetlissilencieux
étaient encore de ceux qui font tatam..-tatam..-tatam..

Et puis
dans une palette de nuances unique à chaque voiture
(et il y en a puisque c'est le plus matinal et le dernier du soir)
les wagons sont habillés de paysages
on dirait qu'une boite de crayons mis à la queue-leu-leu serpente entre les arbres




Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans autobiographique
commenter cet article

commentaires

corinne 08/07/2012 00:04


C'est marrant mais souvent lorque que l'on vient me rendre visite pour la 1ère fois, on me demande en premier lieu "N'es-tu pas gêner par le bruit du train ?",  étant donné que nous
habitons près de la voie ferrée ! Eh bien non...C'est un son ancien, source de délicieux souvenirs de vacances ; mes grands-parents habitaient en face d'une gare ; j'aimais regarder passer
les trains et la nuit, lorsque je restais éveillée quelques heures, ce bruit me rassurait curieusement !


Je l'entends aussi ce train passer au ralenti lorsque je jardine... Nous avons le même fond sonore Viviane ;-)))  C'est rigolo ce nom "le laitier"... je me demande si ce n'est
pas celui que William surnomme "l'omnibus"

Russalka 09/07/2012 09:12



 


Personnellement j'adore!!! autant je crains l'avion ( alors que plus jeune, quand nous changions jusqu'à trois fois
par an d'affectation en Afrique, cela m'était une joie de me sentir voler) depuis que je suis maman, autant je déteste la voiture et même le bateau, le train m'apaise, que je le regarde passer ou
bien y sois assise. je comprends donc ta lecture ;o)) et moi aussi, lorsque je jardine, marque une pause et salue ceux qui reviennent dans notre ville ou bien la quittent... oui, le laitier,
c'est en effet l'omnibus, celui qui s'arrête à chaque station entre Marmande et Bordeaux. Bises et merci!



Merlin 05/07/2012 22:25


Oueps ! C'est parti plus vite que prévu...


On dit chez nous "agrioches" ou "agrignioches"


AGRIGNOCHES : Mimiques amusantes destinées à séduire quelqu'un.


agriblettes = choses, parements inutiles


agrignoches, agrioches = mimiques grimaçantes, minauderies


Aucune idée de l'étymologie. Agripper m'attention d'autrui par des artifices ?


 

Russalka 06/07/2012 20:25



 


C'estmarrant parce que c'est un mot qui grince un peu pour dire des actes a priori aimables et attentionnés... Je me
demande si en effet il n'y a pas un truc de l'ordre de captiver l'autre en lui témoignant des signes affectueux... Merci en tous cas de ces précisions précieuses, c'est beau les langues
régionales, c'est vraiment une surprise de chaque instant!!!



Merlin 05/07/2012 22:07


C'est rigolo. J'étais en plein dans mon dictionnaire normand-français !

Russalka 06/07/2012 20:23



 


 


Ah tu vois ;o)) aujourd'hui je faisais visiter mon jardin au président de notre ancienne école de musique et à sa
femme, deux amis, et cela m'a pris toute l'après midi dnc je ne te réponds que maintenant, après avoir consacré tout de même une bonne heure à répondre à Nicole... oui, les dicos, quels
compagnons!!! Tu as raison mille fois de fréquenter celui que tu cites ;o))






Merlin 05/07/2012 12:18


Private mail à Luc disais-je. Je ne sais pas s'il est déjà parti en Calabre...

Russalka 05/07/2012 21:55



 


Ce n'est pas moi qui pourrais te le dire, étant sans nouvelles depuis bientôt trois ans... Bisous et merci, passe une
bonne soirée!



Merlin 05/07/2012 12:16


Oops ! Vûs* = vieux / Vûle = vieille / Vûllèche = vieillesse (ou ancienneté)


* s'écrit aussi vuus,  vuule au pluriel vûrs / vuulèche


dans vûs, la marque du pluriel est toujours "s" et jamais "x".


NB : le "l" double se prononce ye, systématiquement


Belle journée chez vous !


 

Russalka 05/07/2012 21:54




J'eusse dû l'entendre ... cela est si évident expliqué ainsi. Cet après midi, une amie qui fait de l'hypnose est venue
nous voir avec des produits maison et comme nous la remerciions nous a dit, dans sa langue beauceronne: "ce ne sont que des aguignoches " Tu connais ce mot, il a des cousins par chez
toi? C'est joli en tous cas ces langues de France oubliées... Mille merci du cadeau!



Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook