L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 16:23




200760580.jpg

De plus en plus souvent nous comptions vos absences
lumière, absente
rivière, excusée
espace, racorni
temps... temps?


Comment n'avons-nous pas entendu
qu'il nous faudrait rendre des comptes
à vos propres enfants?

Comment n'avons-nous pas vu venir ce jour où l'éclat d'une flèche
lancée depuis la nuit des mondes
a percé notre coeur?






Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Simplicité Volontaire
commenter cet article

commentaires

Le bateleur 24/08/2007 08:59

Le trait perce le coeureffectivementet l'illustration que tu donnes pour marquer cette absence(la chair de la feuille et de l'arbre)saisit.

Russalka 24/08/2007 11:21


J'ai essayé, mais sans doute faut-il que je le retravaille
de donner sentiment du temps qui s'emboucle
j'aurais du écrire pointe de flèche
ou silex
chez nous l'été a pourri les feuilles et les bourgeons
la pluie
la pluie...


Marianne 23/08/2007 23:39

L'absence plante des flèches en plein coeur.Les arbres que l'on déplantent un jour nous demanderont des comptes...Le temps nous est compté.Hélas, faut-il qu'il soit trop tard pour enfin entrevoir ceux et ce qui compte dans nos vies ?

Russalka 24/08/2007 11:20

Oui, Marianne, et quand je vois que dans notre région ils coupent les arbres le long des nationales pour éviter les accidents... c'est chose connue, les arbres font des excès de vitesse et se précipitent sur les voitures...je suis bien d'accord avec toi, prendre soin de ceux qui comptent dans notre vie, et dans la Vie en général, elle est si courte et si fragile. Merci du partage

valentine 23/08/2007 22:19

Très beau, cette flèche en plein coeur. Et aussi, cette anglaise beauté...

Russalka 24/08/2007 11:18

j'aime beaucoup cette inversion que tu fais volontairement, elle colle complètement à cette mélodie. Le compositeur est malehureusement peu joué, on ignore qu'il fut le neveu de Darwin, pour ma part, j'adore ces receuils de chants populaires et son unique opéra dont je ne me souviens plus du nom (Pilgrim quelque chose)le baryton a une belle couleur de voix dans cette mélodie, même s'il est un peu bas de temps à autre, mais quel velouté...Bisous

Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook