L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

22 septembre 2007 6 22 /09 /septembre /2007 08:26


Une recette toute simple et rapide, notre menu d'hier au soir.

view-1.jpeg

Pour deux personnes, prévoir trois beaux encornets frais
entiers et non pelés
et selon vos cueillettes
quatre beaux cèpes de Bordeaux
ou l'équivalent en quantité de champignons de Paris

Détacher la tête des encornets de leur poche
nettoyer l'intérieur, enlever l'arête transparente
ne surtout pas les peler,
la fine membrane un peu gris noir qui les recouvre
donne de la couleur et surtout du goût à la cuisson,
juste passer rapidement sous l'eau.

Couper en très fins morceaux ( de la taille d'un petit pois)
les têtes et tentacules des trois bêtes
ainsi que le corps de l'un d'eux.
Faire sauter rapidement ( cinq minutes, pas davantage)
dans de l'huile à la poêle,
la chair doit rester très tendre,
une cuisson trop prolongée enlèverait cette tendreté.
Saler et poivrer.

Réserver dans un bol.

Dans la même poêle, faire cuire rapidement
les deux encornets restants
en les retournant souvent
leur enduit devient rouille
et leur chair blanchit sans se raidir
les farcir de la préparation précédente et garder au chaud.

Servir avec des cèpes ou champignons de votre goût
que vous aurez cuits longtemps jusqu'à un peu les caraméliser
assaisonnés d'une persillade.
En entrée nous avons dégusté de délicieux clams crus
l'un d'eux figure sur la photo
et il s'avère que le mélange du jus de cuisson des cèpes
des encornets
et l'eau des clams
est un régal!

Prendre garde aux clams
ce sont des coquillages qui pincent très fort
si par hasard on les saisit en train de s'entrouvrir
(sourire)

j'en sais quelque chose depuis hier...

view-1.jpeg

La Mer de C. Debussy
( nécessite Quicktime player dernière version)




Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Cuisine
commenter cet article

commentaires

Serge 29/10/2007 15:09

Et en outre cuisinière :) roohhhh je sens que je vais prendre pension chez vous.

Russalka 29/10/2007 19:43

Comme vous voudrez (rires) j'adore cuisiner et recevoir, hier j'ai fait une paella dont je ne vous dis que ça !!elle est... mmm, même moi qui à force d'être au-dessus des fourneaux finis par ne plus rien sentir, b on je dois dire en toute modestie qu'elle était succulente!

martine, la pèlerine 04/10/2007 11:12

Que n'ai-je lu cette recette avant de cuire ma dernière récolte de cèpes !!! Tu me mets l'eau à la bouche pour de bon. Je vais essayer... quelle bonne idée de mélanger les goûts de marée et de forêt !!! Bises

Russalka 04/10/2007 16:36

Merci Martine, parfois, j'ose en cuisine et parfois... cela marche (sourire)

NicoleA 23/09/2007 23:49

de la poésie jusque dansl'assiette , appétissant !

Russalka 24/09/2007 08:31

Mille merci Nicolej'essaie de faire en sorte que tous les sens soient aiguisés, la vue, l'odorat, le goût, le tactile. Ne manque que la musique mais elle, on la goûte si souvent, y compris dans les petits bruits de cuisson!

Angèle Paoli 22/09/2007 23:22

Belle et appétissante recette en effet et les clams que tu évoques me ramènent aux crabes coquins qui couraient ce matin dans les rochers. Beaucoup moins méfiants depuis que les vacanciers ont abandonné le quai de la marine. j'ai pu les observer tout à loisir. Et ce soir, au menu,assiette du pêcheur. A croire que nous nous sommes donné le mot.

Russalka 23/09/2007 09:19

C'est super sympa ton passage, Angèle, puis-je recommander ton très beau site à tous les amateurs de belle et bonne littérature, de poésie et de fervents combats pour faire découvrir des voix, et tes beaux textes autour de photos choisies avec amour? j'aurais adoré voir ces crabes dans les rochers, quand mes enfants étaient petits, c'était la ballade ( une des ballades) aller sur la côte landaise chercher des crabes...

Valentine 22/09/2007 22:50

Rien qu'à voir le ravissant set de table, l'assiette choisie avec goût, on sort déjà d'une cuisine ordinaire, on est déjà transporté en plein rêve... Ainsi chez toi il n'a pas plu aujourd'hui ? Les encornets aux cèpes ont servi de ciel bleu et ton sourire de soleil ; ok : les "baigneuses de Trouville" ont pu plonger au son de la Mer de Debussy, transportées sur les rives de la Gironde...

Russalka 23/09/2007 09:16

Tu es adorable, Valentine, vraiment, j'essaie toujours de joliment présenter lorsque je sers à l'assiette ( il en reste dans le plat donc les convives peuvent se reservir ;o))et c'est vraiment plaisir de leur faire plaisir...Il a crachiné, aucun des orages annoncés, mais aujourd'hui encore un ciel très plat, très gris, un ciel qui ne dispose pas à aller se promener et pourtant, là, je pars chez...Bisous

Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook