L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

20 janvier 2010 3 20 /01 /janvier /2010 01:24

A tous mes amis des oiseaux

Peinture de J.J. Audubon
Ornithologue français


audubon-397.jpg

Les grands Ibis au bord du fleuve
   
une brûlure blanche

               

  Ainsi faisait le jour,
                se taisant de beauté,
    arrachant à la vase une énigme fermée
        sur ses anneaux, un vers, un coquillage,
et l’ombre des oiseaux
    creusait toujours plus haut.


Soudain,
  cobalt infiniment
infiniment hyacinte,

    un ciel que l'on ne sait comme une lampe éteinte,
un ciel si bleu qu'on sent qu'il est d'or et de cendre.

d'Goût amer
incendié
une intuition du temps.



Les lettres pêchées de l’aube
    glissaient alors à la nuit toute proche
entre les
becs ouverts
leurs guenilles leurs peaux affaiblies et sauvages.
      

Et nous les entendions,
envol enchevêtré fuyant l’œuvre sans fruit
    de ces pays obscurs

pour les brumes tendues autour de pierres mûres
      

Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Botanique de l'étymologie
commenter cet article

commentaires

Merlin le zeteticien 16/12/2007 21:55

Ça marche pas, ça marche trop ! Efface le super flu. Y' assez de virus en ce moment ! (°!*) Tamiflu en rupture de stock -ibis en grève.

Russalka 17/12/2007 09:11

Ah, non, alors!!je n'effacerai pas tes mots (sourire)en parlant de virus, Michel m'a ramené hier de Bordeaux Sarouette avec une grippe carabinée donc me voici maman oiseau donnant la becquée...... Voici un objet que si je pouvaisje le volerais sur la toilede mes petites mains innocentes (sourire) et quel sort me réserverait le Dieu Anubisaprès la pesée des âmeserrantes?oh... il devinerait que je rêvais d'un Ibisaussi farouche et aussi beau, au bec tranchant de lameau plumage de boiscouché bord l'océan

Merlin le zeteticien 16/12/2007 21:52

C'est très beau !Debout quand il cueille les vers de tes poèmes : http://www.oiseaux.net/oiseaux/ciconiiformes/images/ibis.sacre.cbco.0p.jpg Quand il plane majestueusement au firmament : http://www.cpie-narbonnais.org/images/bibliotheque/ibisenvol.jpgQuand il rejoint son Sarko phage :http://jfbradu.free.fr/egypte/LA%20RELIGION/LES%20DIEUX/Thot.jpg

Russalka 17/12/2007 09:08

C'est magnifique... on dirait un éventail japonais. Et cet orangé sur le ventre, le soleil au milieu des nuages... j'ai trouvé sur la toile des centaines de photos d'ibis mais celle-ci est splendide! merci

Merlin le zeteticien 16/12/2007 21:49

C'est très beau !Debout quand il cueille les vers de tes poèmes :http://www.oiseaux.net/oiseaux/ciconiiformes/images/ibis.sacre.cbco.0p.jpgQuand il plane majestueusement au firmament :http://www.cpie-narbonnais.org/images/bibliotheque/ibisenvol.jpgQuand il rejoint son Sarko phage :http://jfbradu.free.fr/egypte/LA%20RELIGION/LES%20DIEUX/Thot.jpg

Russalka 17/12/2007 09:05

Il est superbe , exactemetn le souvenir que j'en avais sur les bords des fleuves en Afrique. Et dire que tu me dis en voir dans ta belle Normandie, c'est bien cela? Je ne me trompe pas d'oiseaux?Bisous et merci du premier cadeau, je vole aux suivants ;o))

mireille 15/12/2007 21:27

Comment fais-tu pour donner sens, à chaque fois, à des paysages au premier abord (et nécessairement) énigmatiques ? Je repense à ce vers d'Aragon: "J'arrive où je suis étranger"; j'ai eu ce sentiment en lisant ton texte: ne rien "comprendre" et être en même temps parfaitement chez moi dans cet espace-là, avec gratitude pour toi qui décrypte...  C'est de la grande poésie...Merci aussi pour ces magnifiques planches, j'adore...

Russalka 16/12/2007 12:57

Je ne sais pas comment je fais (sourire)j'arrive dans ce pays que je ne connais pas et imagine, non ce qui va s'y passermais comment j'y suis arrivéece qui a eu lieu avant l'imagele support de celle ci est toujours aboutissement de mon histoirejamais son point de départ, je ne sais faire cela...Bisous ma douce Mimi.

Richard 15/12/2007 13:56

Il n'y a que du bon chez Audubon, hum. Et ton texte est magique.

Russalka 15/12/2007 20:41

il y a du bonchez Audubonbien sûret du bonnetj'opineet ne rechignepour sûr(sourire)mille merci de la visite ami des oiseauxles votres sont si beaux aussi...

Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook