L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 14:44


Il y a de la musique dans le soupir du roseau... si les hommes pouvaient l'entendre
. Lord Byron.

Merci à Valentine qui il y a quelques temps avait suggéré un moyen de ne pas fermer ma page en suivant un lien

à Jean-Pierre qui préfère les MP3 aux pop-up et il a bien raison
car de leurs voeux ou soucis d'écoute est sorti le petit player qui désormais accompagnera mes textes


Avant d’aborder la musique des troubadours et trouvères ainsi que deux numéros spéciaux consacrés, l’un à Hildegarde von Bingen, l’autre au Llibre Vermeilh de Montserrat, faisons première halte auprès des instruments de
musique utilisés au Moyen-âge puis début de la Renaissance.

J’ai divisé cet article par familles d’instruments afin de ne pas alourdir la page par des photos. Il y aura donc trois articles dont celui-ci.
Il suffira de cliquer sur la petite flèche du MP3-dewplayer ( en blanc et vert ) pour écouter le son de chaque instrument, seul ou en formation.

Tout d’abord la très riche famille des instruments à vent. A la Renaissance, elle prendra le pas sur les instruments à cordes qui, au Moyen-âge, avaient la préférence des troubadours et ménestrels.


La Flute de Pan, instrument universel s'il en est.
Celle-ci sonne merveilleusement et l'artiste joue d'une façon très naturelle ces silences d'articulation ( petites interruptions du son qui découpent la phrase en unités de sens) qui sont sans doute autant liés à un souci de rigueur interprétative qu'à la facture de l'instrument et la difficulté d'obtenir un legato (lié) parfait.

dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/flutedepan.mp3&

flute-de-pan.jpg


La Flute double, fille de l' Aulos double Egyptien, l'une des deux flutes servait le plus souvent à accompagner avec une note tenue. La difficulté résidait sans doute dans la tenue en bouche des deux becs et la répartition du souffle.

dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/dubleflute.mp3&

flute-doubles.jpg


Le Chalumeau, ancêtre des instruments de la famille de la clarinette, à perce cylindrique et anche simple. Le morceau qui suit est tout simplement entraînant et joyeux comme une de ces danses de nos campagnes que l'on entend parfois dans des festivals folkloriques et qui mourraient si des amoureux ne les maintenaient en survie artificielle.

dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/chalumeau.mp3&

chalumeaux.jpg




La si merveilleuse Cornemuse dont n'existent pas moins de 36 variétés dénombrées dans le monde et dans l'histoire. Instrument aux sonorités envoutantes et tour à tour mélancoliques ou joyeuses. Je dois avouer que c'est instrument qui me fascine.
On entend une vielle à roue pour commencer ( ce que l'on nomme aussi Hurdy- gurdy) * ( rectification, ce serait la basse de la cornemuse que l'on entend au début, merci à Jean-Pierre qui connait bien cet instrument de sa chère région)

dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/Bagpipes.mp3&

cornemuse.jpg



Le Cromorne, sorte de cor en bois courbé par chauffage aux sonorités très douces, qui en font un instrument proche du hautbois.


dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/cromorne.mp3&


Cromorne.jpg




Le Gemshorn qui signifie "cor de chamois". Il s'agit en fait d'une flute en corne de chamois entièrement bouchée à l'exception d'une petite fente par laquelle on souffle. Musique de berceuse...

dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/Gemshorn.mp3&

gemshorn.jpg



Les  Flutes à bec que chacun connait et dont je ne me lasse pas tant cet instrument est expressif.

dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/ensemblefluteabecs.mp3&


flutabec.jpg

La Saqueboute, ancêtre du trombone.
Son nom viendrait de la contraction des verbes de l’ancien français sacquer et bouter (tirer et pousser). Instrument qui comme tous les cuivres chauffe vite et  a tendance à ne pas être juste sur toute sa tessiture...

dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/trumpet.mp3&

saqueboute.jpg

Le Serpent, instrument à vent de la famille des cuivres, quoiqu'il soit en bois recouvert de cuir ( le saxophone est un cuivre de la famille des bois...)
Son origine est attestée dès 1580 mais on n'a en vérité aucune idée de sa date de naissance.
Sa tessiture grave en fait un proche du tuba. J'adore cet instrument pour son aptitude à jouer faux en toute impunité...
Comme il va son pas à la fois rond et trébuchant
ce bonhomme d'instrument
que rien ne semble pouvoir inquiéter.

dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/serpent.mp3&

serpent.JPG



Bonne écoute!

Ces extraits musicaux proviennent du prodigieux disque de musique ancienne du Music Consort of London dirigé par le regretté David Munrow.






commentaires

Valentine :0056: 29/02/2008

Ne t'inquiète pas, c'est une réaction enfantine, comme tu as pu le constater ; les ouvrages de mon père, trop pointus et déjà dépassés, sont tous épuisés, et il a pratiquement sombré dans l'oubli. Il reste des traces ici ou là.Par contre je pourrai, en commentaire, indiquer le cas échéant certains de ses livres qui sont peut-être encore dans certaines bibliothèques.

marlene 01/03/2008

La passion de la musique est le début de tout. Bises

orchis-mauve 03/03/2008

l'air, le souffle, le vent sont de merveilleux musiciensBises belle savanteO.

Gilles 28/11/2009


Bonjour,

Quelque approximations dans cette page...
La photo pour illustrer la flûte de Pan représente des flûtes très modernes, avec fort peu de rapport avec les flûtes de Pan médiévales. Celles-ci nommées "frestel" ou "fresteu" étaient d'une
facture frustre ; la flûte de Pan médiéavle ou de l'époque de la rennaissance était essentiellement un instrument pastoral, de bergers...
Cette photo représentent trois flûtes roumaines fabriquées par le facteur Ion Preda. Elles concentrent des siècles d'évolution.... Et si je peux être aussi précis c'est parce que la photo est de
moi (réalisée pour illustrer un article de wikipedia sur la "flûte de Pan" et publiée sur wikicommons, donc libre de droit ), et que les flûtes photographiées sont mes flûtes de concert...
Frestel et fresteu connaissaient deux formes différentes, les polycalames et les monoxyles...
Les polycalames sont un groupe de tuyaux de roseaux assemblé par un simple lien, tandis que la monoxyle est faite dans une planchette de bois forée de percements borgnes (qui ne débouchent
pas...).

J'espère que l'on ne m'en voudra pas d'apporter ces quelques précisions... J'apprécie beaucoup par ailleurs que l'on parle de musique, et de culture sur internet !

Cordialement

Gilles


Gilles 28/11/2009


Vive l'obsolescence en matière de savoirs.. puisque c'est le signe que nous progressons sans cesse !
Pour ma part, je travaille quasiment exclusivement sur mon instrument, la flûte de Pan, depuis plus de vingt ans, mais une vie n'y suffira pas... Alors il convient certainement de donner envie,
surtout aux plus jeunes, de s'intéresser aux instruments, aux pratiques, rares...
je m'y emploie avec un succès que je ne cherche pas à mesurer, mais avec conviction !
J'ai d'ailleurs écrit un petit essai publié par l'institut d'ethnomusicologie de Bucarest où j'évoqie ce suprenant usage (précisé par le codex de Saint Remi) qui autorise la flûte de Pan à sonner
dans les églises...(http://www.flute-de-pan.fr/La-symbolique-originelle-de-la) Alors qu'elle personnifie la mythologique naïade Syrinx... Ce qui aurait du déplaire au clergé, assez instruit en grec pour
le savoir.

Oui, c'est difficile de trouver de bonnes images libres de droits sur le net... Mais on peut parfois déroger... Moi, je ne m'en prive pas quand le considère que cela relève du patrimoine public, ce
qui est sans doute le cas de toutes ces photos où l'on voit des flûtes de Pan aux mains de musiciens, ce qui est assez courant dan sla statuaire médiévale...
Par exemple... Cette vignette (cathédrale de Chartres) mérite toute notre attention puisqu'elle montre quela flûte de Pan dans ces temps avanient de multiples formes. Ici un festel monoxyle (donc
dans une seule pièce de bois, et non obtenue par juxtaposition de tuyaux de chaumes), mais avec des fenêtres, et donc des conduits... Une forme hybride entre la flûte de Pan et la flûte à
bec...


Bien cordialement, et bonne continuation !

Gilles

PS. Et n'hésitez pas à faire sauter cette vignette si elle vous dérange... Je comprendrais parfaitement. encore qu'il n'y a que l'adresse chez vous... La vignette est toujours chez moi...


Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook