L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

25 juillet 2008 5 25 /07 /juillet /2008 06:42



Dans ce pays de
juillet aux brèves poussées de sève
        un vent très bas très gris
 la guenille des pluies
sur les herbes qui dressent
            un an l’autre plus vertes
    leurs pentes allumées de quelque mort épaisse


Qui dira la tristesse
    des arbres officiels
    alignés sans erreur au dessus des promesses ?
 


Qui dira
    le mourir des pauvres collines
        leurs titubants hameaux ivres de jeunes tuiles
                quand un chemin rebelle essaie de renchasser
    les plus vieilles maisons au bout de ses rameaux ?

Qui peut savoir
au loin
        ce que c’est de trembler au bord de la lumière ?
















Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Un poème en crée d'autres
commenter cet article

commentaires

juliette 29/07/2008 19:24

c'est très beau ce que tu écris... mais moi j'aime bien les vieux hameauxbises

Russalka 30/07/2008 09:11


Moi aussi, rassure-toi, c'est ce que j'essaie d'évoquer
à travers ce chemin rebelle
qui voudrait rassembler les vieilles bâtisses
contre les maisons toutes identiques aux tuiles flambant neuves.


marlou 27/07/2008 10:09

Je suis touchée au coeur par ces mots

Russalka 28/07/2008 16:16


Merci Marlou, en fait c'est plus pays de juin que pays de juillet
car le soleil revient tout doucement
et puis
je suis toujours triste quand je vois de vieilles maisons démolies et remplacées par des constructions clonées...


Ut 26/07/2008 11:48

Vraiment tu as une écritue fine et légère et belle. Tu sais poser les mots, le mot!J'ajoute un lien sur mon blog.Belle journée o Toi.

Russalka 26/07/2008 18:30


Merci Ut, c'est adorable
bonne et belle journée à toi aussi!


Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook