L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 09:46


Actuellement sévit sur les blogs une épidémie de distribution de diplômes et autres guerres des bisous. Bien sûr la guerre des bisous c'est toujours mieux que la Guerre,
et pour avoir vu en vrai beaucoup de guerres en Afrique
je ne peux qu'y préférer la tendresse et ses mots
mais c'est une guerre tout de même
d'un nouveau genre
et dont je ne veux pas être l'un des soldats.


Par deux fois et par amitié je suis entrée dans ce jeu,
en en cuisinant les règles à ma façon d'ailleurs
car si j'aime à faire valoir le talent des uns et des autres
c'est en renvoyant vers des articles précis qui apportent quelque chose
et témoignent que je les ai lus.
C'est un énorme travail d'aller chercher sur le blog de tel ou telle ami (e)
l'article qui va résonner avec le mien, envoyer un lien vers lui
et inviter chacun à le lire
cela suppose une bonne connaissance de chacun de vous tous
et des visites fréquentes et vraiment présentes.

Et que je sache, lorsque j'ai établi des liens entre mon blog et les vôtres
jamais je ne suis allée vous attraper par le col en écrivant sous votre dernier article
auquel vous teniez sans doute
" Viens sur mon blog, y'a une surprise pour toi!"
Si vous voyez ces liens tant mieux
si vous ne les aperceviez pas, tant pis
l'objectif était de vous faire connaître par d'autres
pas d'obtenir des dividendes...



Il y a eu deux fois

Il n'y en aura pas de troisième.


Je me refuse de tout mon être à cautionner ce qui ressemble de fort près
aux techniques  promotionnelles des grandes surfaces
même si je sais que celles et ceux qui m'ont embarquée là-dedans
l'ont fait avec une vraie affection pour moi.

Mais dans ce qui s'est inventé en dehors d'eux
et qu'ils ont naïvement relayé
on est si loin du Vanter le talent de l'autre

et si près de la Vente de l'autre et de soi.

Avez vous conscience les uns et les autres que ces chaînes dites de l'amitié
ont été créées très loin de vous
par des personnes du staff d'over-blog peut-être
ou par des nouveaux inscrits
qui en attendent un énorme retour sur investissement
-via les liens hyper textes menant à leur blog - sous forme de commentaires, augmentation du blog rank, création puis fidélisation d'un lectorat, etc?

Le jour où on vous dira
" S'il te plait, verse cinquante centimes d'euros sur ce compte en Suisse
et demande à dix de tes amis d'en faire autant, c'est pour la Paix dans le monde
si tu rompts cette chaîne il arrivera grand malheur
vous obéirez de la même manière à cette injonction venue d'on ne sait où?

Réveillez-vous!


Depuis quelques temps
par souci de ne déranger ceux de mes lecteurs qui travaillent ou écrivent
et n'ont pas le temps de me lire et/ou me commenter
je poste quasiment trois fois sur quatre mes articles sans envoyer la newsletter

Le nombre des commentaires s'en ressent mais qu'importe.
Je préfère ne pas recevoir de commentaires qu'en recevoir qui n'ont pas vraiment pris le temps de me lire.


Je préfère et ai toujours préféré envoyer des liens qui aient du sens
et témoignent de ma véritable affection pour les écrits de mes amis choisis
que de participer à ces chaînes pour ne faire de peine à personne
et ne pas risquer en m'en excluant d'hypothéquer un lectorat.



Si le contenu des blogs est en partie consacré à ces messes laïques
qu'en sera-t-il de la créativité?
Quel temps nous restera-t-il pour la créativité?
Avez-vous seulement idée du temps que cela prend de construire un article comportant des belles images, des liens vers des sites instructifs, la mise en ligne de petits MP3, une rédaction et une mise en page soignées ???

Et puis
sincèrement
vous oseriez, vous,  aller voir
un artiste tel que celui-ci dont j'adore les livres
ne pas daigner jeter un oeil sur ses ouvrages
mais profiter de ce qu'il est en train de se bagarrer pour faire connaître son travail
pour lui refiler des prospectus vantant le vôtre?
Vous vous sentiriez bien d'agir ainsi? C'est pourtant cette démarche là que vous avez adoptée en ignorant mes articles et en faisant de la retape pour votre chaîne.


Soyez certains que vous
vous tous que j'ai choisi et qui êtes en lien sur ce navire
je vous apprécie et vous lis avec fidélité
et n'ai nullement besoin de ces guerres de ceci et diplômes de cela pour vous en témoigner...




Avec toute mon amitié.



Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Chemins de solitude
commenter cet article

commentaires

aimela 17/09/2008 16:59

Tu sais à quel point, j'admire ce que tu écris Viviane et même si je ne mets pas toujours de commentaires  (en tout cas pas pour te déclarer la guerre , rires) . je comprends ce que tu ressens, personnellement, je ne réponds qu'aux amis et ne va pas sur des blogs  inconnus pour leur faire de bises. ce n'est pas mon genre. Juste avant de te quitter, une bise.  j'espère que tu reviendras  nous donner de très belles choses à lire    

Russalka 17/09/2008 19:34


Je sais Aimela, et cela me fait mal pour les personnes comme toi qui viennent sur mon blog si gentiment
mais quand je suis déçue, une seule envie me tient, tout mettre au placard.

l'éloignement s'impose, je ne sais pas si je reviendrai, vraiment. Trop amère de la maladresse et l'inconscience des gen. Merci du bisou, reçois les miens, unpeu, très  tristes..


orchis-mauve 17/09/2008 09:51

Pitié ! NON ! ne fait pas çaTu n'as pas le droit de punir ceux qui t'apprécient.REVIENSJe t'embrasseJuliette

Russalka 17/09/2008 19:40


J'en suis consciente Juliette mais il faut ausi comprendre mon ras le bol ...
lL'article sur Montserrat m'a pris trente heures de boulot, entre la rédaction, la recherche de documentation, la recherche de photos libres de droits, de liens interactifs qui apportent réellement
quelque chose, l'enregistrement et l'écoute de chaque pièce, leur analyse afin de vous donner un objet qui ait de la tenue, l'enregistrement sous forme de lecteurs dewplayers et en prime les
difficultés parfois à mettre en ligne. 30 heures.

Je suis amère, c'est tout. Merci de ce cri du coeur.


orchis-mauve 17/09/2008 09:48

Personellement, je ne laisse un commentaire élogieux que si je le pense, je n'abuse pas des bisous, mais Toi, je t'embrasse de tout coeur

Russalka 17/09/2008 19:43


ET tu as raison de ne laisser que ce que tu penses
merci de ton baiser, Juliette


lutin 17/09/2008 09:45

De retour de vacances je te lis, que puis-je te dire, la poubelle n'est pas loin, fais la déborder de tout ce qui te dérange et continue ta route, les envahisseurs stupides n'ont pas à déranger tes pas, tu es maître à bord et tu dois claquer la porte aux géneurs. On dit quand il y en a pour 12 il y en a pour 13 et bien non si c'est un géneur, lorsque le douzième a franchi le palier de ta maison, tire la chasse d'eau au suivant. Tout cela pour te dire, continue à nous faire plaisir.

Russalka 17/09/2008 19:45


Merci Lutin
le blues passera, je tirerai la porte dessus
mais là, plus l'envie plus l'envie
cassée l'envie;


daniel 16/09/2008 21:54

Viviane, je réponds à "Rideau", mais aussi à "Epidémie", j'aurais pu le faire par mail mais je veux que les visiteurs lisent, brisent ce pseudo formatage, bisous, poésie en étendard, partage vendeur et narcissique, je cautionne ce que tu écris, Dysney-blog, si je suis écorché, toi tu es le vif et dans ce folklore balancé comme écume, il reste ces algues accrochées au creux des roches, juste l'amour, ceux qui viennent te voir quotidiennement en ami en complice et tellement nourris de ces mots offerts, de terre et coeurs, et pourtant je l'écris, je t'embrasse

Russalka 17/09/2008 09:52


Oui, Daniel formatage est le mot.

j'ai reçu hier sous un conte et un poème deux commentaires empli s de " Mille tendresses " d'une illustre inconnue qui en profitait pour me dire " Viens sur mon  blog je te réserve un bisou,
il faudra que tu me le rendes ainsi qu'à dix autres c'est la guerre des bisous" , et un autre " Jolis poèmes sur ce blog, viens sur le mien, continue la guerre des bisous"


poubelle!!!

Qu'ai-je à faire de la tendresse de gens qui ne sont qu'intéressés à se faire mieux connaître via mon blog pas trop mal placé sur l'annuaire de poésie???
Oui, c'est  Dysney-Gold, les Victoires du partage vendeur, or moi, j'ai envie d'écrire et de donner vraiment ce que je porte dans les tripes, pas de perdre mon temps à faire suivre des
chaînes.


Pas de souci, je me mets en off quelques temps, un peu écoeurée tout de même, on verra plus tard, mais ce qui est certain c'est que je serai intransigeante vis à vis de tout ce qui ressemblera de
près ou de loin  à du racolage.


Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook