L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 18:25


Tu sauras bien entendre

ces paroles mortes
dont le seul souci est de remplir ce qui les effraie

le silence
la nudité
l'absolue fragilité que déploie au grand jour
le je-ne-trouve-pas-les mots
de l'autre parole
vivante et maladroite

Celles-là
bavardes qui comblent l'espace
ont été ramassées tout au long d'une vie
feuilles impeccablement repassées
scandaleux trésor qui n'est offert à l'écoute que pour
organiser l'apparence
pas de détour vers l'indécent le sale le jouissant

échafaudage gâchis mortel
les frondaisons rangées toutes droites quand elles voulaient pousser


C'est si puissant le langage
et il est si facile de se laisser séduire
de caresser les lettres jusqu'à l'obéissance
mutuelle
se dire qu'il fait soleil dans les fractures
si confortable de s'enfermer
à deux
dans l'à-côté du dire.




Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Ecoute...
commenter cet article

commentaires

corinne 11/06/2012 15:26


Très beau texte Viviane.... mais sais t-on encore de nos jours entendre le silence d'autrui ? Peut-on l'entendre ? Nos vies sont tellement parasitées ! Moi je ne sais pas, je ne sais plus !
l'écoute est pourtant si précieuse et si rare ; il faudrait la sauvegarder !

Russalka 12/06/2012 20:35



 


Tu as raison, l'écoute demande une telle disponibilité, une telle ouverture... mais je crois que le fait de vivre dans
nos jardins nous dispose, par ce silence intérieur si riche que donne la contemplation de la nature, à écouter plus sereinement, plus généreusement. Et tu sais écouter...



Valentine :0056: 09/06/2012 22:29


Hélas, oui, on peut bavarder à l'infini sans vraiment dire quelque chose, et on peut aussi être silencieux et communiquer profondément. Beau poème,
Viviane.

Russalka 10/06/2012 08:29



 


C'est tout le mystère du silence, être habité... Merci Valentine ;o)) 



Valentine :0056: 30/06/2010 15:19



Mais il est posé sur le tien...



Russalka 03/07/2010 08:40



Il t'appartient cependant, je crois qu'il le mérite ;o)



Valentine :0056: 29/06/2010 10:06



Long ruban de rêve autour des mots... Le langage, tout un univers, une pâte à modeler d'écriture, en dehors du sens.



Russalka 30/06/2010 09:17



Et voilà un commentaire qui mériterait de se trouver posé sur ton blog, en poème
je le remanierais ( peu) pour donner ceci:
Le langage
un univers
une pate à modeler l'écriture
en dehors du sens



Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook