L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 00:10





Joie
devenue l'eau de l'approche
joie paumes brèves écorchées

Ô mon arbre d'écorce pure
tant d'arbres et je te choisis

Chaque saison fut une ivresse
chaque rencontre un vent brûlé

Il me fallut ce tant d'hiver
pour aimer
la chair noire de tes caresses hautes
le cri plein de soleil où je t'attendrais sans



Non pas le cercle sage
où s'exauce la mort
du feu

Ni le juste carré
prison sûre et peu sombre
aux peines vagabondes


Mais l'arrière-pays où mes mains
heureuses de n'avoir touché




Partager cet article
Repost0

commentaires

O

J'aime ! Amitiés !
Répondre
R


 


Merci! ;o)



B

Chaque saison vin ivresse
chaque rencontre vent brûlé
Chaque arbre chair caresse
Chaque départ graine regret


BA
Répondre
R


 


Joli, ce haïku ( presque) qui reprend mes mots ;o)) Contente de te revoir par chez nous, Binh An. Et merci encore pour
la belle vidéo jointe à ton si lointain dernier article j'espère qu'il y en aura d'autres...



M

ah, la musique de tes mots Viviane ! 


Beau dimanche chez toi.


 
Répondre
R


 


Merci Miche et à mon tour, bon Lundi ;o))))



L

le cercle et le feu, le carré et la mort, les angles où l'on se cognent alors le regard se porte à la cime des arbres là où se trouvent tous les espoirs.


Répondre
R

Tu as merveilleusement lu
c'est toujours vers la cîme des arbres que le regard cherche et trouve un coin de ciel bleu


U

je voudrai aussi goûter à la chair noire de tes caresses hautes...


Répondre
R

Que c'est joli cette phrase
je suis certaine que les paysages que tu traverses si souvent te prodiguent de telles caresses ...
Mille merci en tous cas de ta belle page sur les verreries!


Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook