L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 02:33




Au soleil d'une bouche en son néant offerte
  les chairs trop tôt fanées
           plus ne chantent les fleurs
         entre folie
et coeur
la main
pâle
défaite








Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Comment pourra grandir l'enfant s'il arrive à sorir vivant de cette horreur que sont les guerres ? Il a  a déjà de quoi maudire la vie . Bises Viviane
Répondre
R
<br /> Il s'en sortira mais avec des souffrances qui dureront toute sa vie. Et s'il trouve en lui les forces de la résilience, il n'en sera que plus humain, plus<br /> pacifiste. Mais tu as raison, il y a de quoi maudire la vie.<br /> Bisous Aimela. Je viendrai vous lire tous ce soir.<br /> <br /> <br />
M
"Merci de ce poème qui je crois parlera à tout être humain. Il est de toi? où l'as tu posé?"Je l'avais mis ici, chez le Petit Goublin triste :<br /> <br /> LE MORDEUR DU LAVOIR<br /> <br /> C'est un pastiche du Dormeur du val de Rimbaud. Un détournement assez fidèle à l'image et beaucoup moins à la forme originale du sonnet et aux découvertes verbales d'Arthur. (Pardon...)<br /> <br />
Répondre
R
<br /> Merci à toi, et surtout c'est moi qui te demande pardon de n'avoir pas pris le temps d'aller chercher sur le petit Goublin, dont j'aime particulièrement la prière à<br /> notre Terre et la fable du Canyon, mais cela tu le sais ( et aussi les oies de Pirou)<br /> <br /> J'aimerais que plus souvent tu nous offres en lien tes poèmes<br /> mais je sais que ta pudeur t'en empêche, alors, merci du cadeau.<br /> <br /> <br />
J
Des fleurs pour des morts terribles, le coeur saigne
Répondre
R
<br /> merci Juliette<br /> ce sont des fleurs que parfois l'enfant ne sait plus nommer<br /> <br /> <br />
M
Triste mais si beau...
Répondre
R
<br /> Merci Marlou, mon coeur est très triste en ce moment<br /> j'attends...<br /> <br /> <br />
A
J'adore ce poème, court, tout est merveilleusement posé. On dirait une magnifique feuille se déposant au creu de l'oreille. J'adore....Merci pour ces instants de grâce absolue
Répondre
R
<br /> Merci Arthur, c'est gentil, en fait, il est le résultat de la longue observation d'une photo de guerre<br /> toutes sortes de guerres peuvent toucher les enfants<br /> et celui là en vécut tant...<br /> <br /> <br />

Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook