L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 04:03






archei




A tout instant
le " Il y eut... " pourrait surgir
avec la rage des dieux abandonnés.

Leur route ici se séparait

Vain désormais de supplier
que jaillisse de cette lumière
la carte de mille autres voyages ?

Puisse l'enfance
ne marcher pas le reste de sa vie
appuyée au vide et à l'absence




archei



Photographie
de
Daniel Cazin









 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Valentine :0056: 12/07/2010 16:37



Cette image si saisissante, vue sous l'angle des deux personnages du centre... L'immensité évoque la solitude, mais comment se quitteraient-ils ? On ne voit
pas les routes qu'ils vont emprunter... L'un à droite, l'autre à gauche ?
Comme tu le dis si bien :


Puisse l'enfance
ne marcher pas le reste de sa vie
appuyée au vide et à l'absence !



Russalka 14/07/2010 08:29



Non, on ne sait pas encore quelle route, et c'est bien le drame... L'important est d'entourer de tendresse et de présence dans les
moments difficiles. Merci Valentine!



Mony 12/07/2010 12:00



Une séparation est toujours douloureuse et des questions se posent. Tu les exprimes avec beaucoup de délicatesse et de poésie mais je ressens une peine forte derrière tes mots. Courage,
Mony


 



Russalka 14/07/2010 08:25



Une immense peine, Mony, mais dans les moments difficiles il faut rester fort et vaillant alors...



Merlin 12/07/2010 10:14



Comme je comprends !...


Puisse l'enfance se construire à la lisière des bois contigus, et non pas de chaque côté des rives du canyon de la vie.



Russalka 14/07/2010 08:23



Oui, l'enfance va se construire quelques mois chez nous à temps plein et ce sera bien. Merci Merlin de ta
compréhension...



Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook