L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 00:48





Jonquilles et iris sauvages
entre les rangs de vignes
au bord des lacs
chez nous...




IMGP3243-copie-1.jpg 




Des jours qui rallongeaient
   nous devinions les chevilles frêles
   un galop qui tremblait
limpide
 au bord des toits




Le ciel grinchait parfois d'une fenêtre à l'autre

semant
comme on murmure

                  à bout portant
les plaies avant l'histoire 


Mais la vieille maison aux pierres sans trahir
  se moquait bien des vents d'hiver
ses murs ne se rendaient qu'au mufle de lumière


Nous restions silencieux
comme pour protéger dans cette cendre-là
       ce qui s'était éteint à force de paroles

Avec ses mains de rompre
   le soleil enfouira le maussade et le gris
  de son eau rincera les ombres mal-aimées

Bientôt
les dieux
                   aux lèvres closes
                                sur la fleur !



iris sauvage













Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Ecorces du monde
commenter cet article

commentaires

Marianne 21/03/2010 23:01


Coucou !

De retour de vacances !  Encore sous l'envoûtement des fleurs d'oranger.
Et toi ici qui célèbre les fleurs, à ton tour.

Qu'il nous tarde ce printemps et le soleil qui donne une autre vie aux choses.

Il viendra, il viendra !!!

En l'attendant, c'est bon de faire quelques pas dans l'amitié.

Bisous


Russalka 25/03/2010 10:27


Coucou Marianne, pardonne ce retard à te répondre, il y a pas mal de bugs en ce moment sur Overbug
et j'ai un mal fou à rentrer dans mon administration...
Oui, l'Amitié est la plus douce des choses, elle ensoleille la vie quand notre étoile préférée se calfeutre derrière les nuages... Bisous à toi aussi!


Bûchette 20/03/2010 22:59


Très beau poème et pourtant ce printemps évoqué ne semble pas ramener du soleil dans ta maison... à bientôt


Russalka 21/03/2010 13:50


Le printemps hésite encore chez nous entre brume matinale très très fraîche, giboulées de grêle et pâle rayon de soleil
mais gardons confiance ;o)
merci à toi Buchette...


Mony 20/03/2010 18:24


Demain le printemps sera là ! Adieu vents froids, bonjour soleil. Une furieuse envie de la  nature vraie me pousse de l'avant. Espoir toujours renouvelé.
Bises, Mony


Russalka 21/03/2010 13:47


Comme toi. Une furieuse envie qui dans quelques minutes va me propulser au jardin pour un petit tour d'horizon et de nettoyage
pré-semailles. Le printemps c'est la vie qui revient, mais l'hiver c'est la vie aussi en sommeil, donc garder l'espoir ;o)

Bisous Mony et merci de ta visite qui me touche toujours beaucoup.


aimela 20/03/2010 09:42


Tout bourgeonne, tout renaît mais petit à petit nous nous allons vers un monde ignoré. Très joli Viviane et il m'attriste ton poème . Bises


Russalka 21/03/2010 13:45


Il ne faut pas être triste, c'est vrai que le poème essaie de dire cette période incertaine de l'entre deux saisons (sourire)
mais la lumière est là, les fleurs dans la grisaille qui éclairent les chemins
merci Aimela et bisous


clementine 19/03/2010 20:00


Eh oui, c'est le printemps. Les fleurs sont jolies dans les rangées de vigne. 
Il me semble que j'y suis.
Le poème est très joli, aussi.
Il évoque bien les maisons de la campagne.
Le temps.
Bonne soirée
clem 


Russalka 21/03/2010 13:41


Merci Clem, les maisons de campagne voient passer tant d'intempéries
qu'elles se font une armure
que seul le soleil parvient à percer...

J'essaie autant que possible de varier ce que j'offre aux lecteurs
alors si cette variété te touche
c'est bien ;o)


Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook