L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 13:32








Il faudra donc marcher ce chemin qui jamais ne pause

jusqu'à son propre étouffement

       Est-il un lieu
même lointain
        qui me rêve eau joyeuse et me lance une pierre?

       Être l'eau sans pensées
                  qui fait des ronds de rien
                         puis s'endort et s'apaise








Partager cet article
Repost0

commentaires

N


oui être l'eau sans pensées ....



Répondre
R


 


Tu m'as comprise ;o)) Merci Nicole!



V


J'espère que ça va vite passer !



Répondre
R


 


Hélas non, je suis très fiévreuse depuis quelques jours et ce qui semblait être simplement viral tourne à la
cata...d'où mon absence des blogs et je m'en excuse mais je suis sans énergie.



L


ce que j'aime dans le chemin c'est que toujours il s'allonge, si bien que l'on a tout le temps d'avancer.



Répondre
R


 


Tu as raison de garder cet optimisme ;o)) sans doute une fragilité récurrente ces derniers mois qui me contraint à la
grisaille de temps à autre... Merci Lutin



A


Vision paisible du bout du chemin, où toujours l'espérance d'un ailleurs joyeux monte dans nos pensées. J'aime beaucoup ce poème. Amitiés



Répondre
R


 


Merci Alice, paisible je ne sais, l'attente en tous cas, de jours meilleurs. La Vie ne nous épargne pas.



J


L'eau mouvante et immobile, aux reflets de ciel et d'ombre



Répondre
R


 


Surtout pas de l'eau noire, en effet, car elle m'engloutirait... Merci Juliette!



Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook