L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 07:24




De je ne sais quel ancêtre je tenais un goût prononcé pour les outils de jardin.


Leur maniement me rassurait. La douceur du manche en bois usé par les prises
petites esquilles prêtes à blesser
le poids du fer mordant l'obscurité

cherchant la braise sous les pas

Quand
munie d'un râteau
je dessinais sur le sable gris de la grande Lande

étale autour de la maison
des lignes légères
éphémères et ordonnées
sans cesse défaites et recommencées
je sais que je pourchassais l'idée de cycles sans histoire
ni jugement dernier.



J'imaginais parfois que ces lignes étaient celles de disques
dans leurs sillons les aléas de l'existence
les voix étouffantes ou tues
les émotions instables enfin domestiquées

Puis je fermais les yeux.

Qui viendrait jouer
le son caché entre les grains ?


Depuis le début...



Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Fragments
commenter cet article

commentaires

Corinne 08/12/2010 09:32



Et comme je comprends cette fascination "contractée" pour les outils de jardinage, compagnons fidèles et secondes mains du jardinier passionné !


Bises Viviane



Russalka 09/12/2010 08:58



Fascination qui ne m'a jamais quittée, quand je n'ai rien de mieux à faire, je passe des heures dans les jardineries...Vivement le
printemps, il me tarde de voir surgir mes bulbes!!!



Miche 18/09/2010 06:17



Ces mots... laissent glisser le rateau


Entendre "le son caché entre les grains"...



Russalka 19/09/2010 09:05



Joli retour, joli écho
merci Miche!



Alexandre A 17/09/2010 13:37



Vous écrivez avec style et élégance. Ce poême est remarquable.


Alexandre A



Russalka 17/09/2010 22:12



Merci Alexandre, j'écris comme je sens, souvent douloureusement...



aimela 17/09/2010 10:08



Ton écriture me fait toujours rêver Viviane. Bises



Russalka 17/09/2010 22:07



Merci, Aimela, c'est vraiment gentil... Bisous!



marlou 16/09/2010 15:56



Le poète regarde et la vie quotidienne scintille de poésie ! Une gageure ?



Russalka 17/09/2010 22:00



Chaque petite chose en ce monde a du sens et parle. Ecoutons la :o)



Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook