L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 12:23

 





Les Années de pélerinage de Frantz Liszt ne comptent pas parmi les oeuvres pour piano les plus "grand public ", éclipsées qu'elles sont par les Rêves d'amour, Méphisto-Valse, Rhapsodies et autres pièces brillantissimes.

Elles sont pourtant toutes d'une rare pofondeur, très imagées, très évocatrices et très prémonitoires aussi des styles qui suivront. Liszt fut un grand novateur du piano et bien de ce que nous entendrons ensuite chez Debussy, Lalo, Ravel... se trouve déjà en germe ici.
En cette occasion de deux-centième anniversaire de la naissance de Frantz Liszt, une  envie de vous offrir l'une d'elles, extraite du pélerinage en Suisse.


Au lac de Wallenstadt


dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/6_Musique_romantique/Liszt/1-02_Anne769es_de_pe768lerinage__1e_anne769e__Suisse_S160__2_Au_lac_de_Wallenstadt.mp3&


 

Liszt fut un extraordinaire interprète de Bach qui était, comme pour Chopin ou Beethoven, son pain quotidien. Il en a transcrit entre autres le merveilleux Prélude et fugue en la mineur BWV 543 magistralement joué ici par Hélène Grimaud:




dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/6_Musique_romantique/Liszt/13_Prelude_and_Fugue_in_A_Minor_BWV_543__transcribed_for_Piano_by_Franz_Liszt__Prelude_and_Fugue_1.mp3&


Mais pourquoi ne pas nous faire plaisir avec la délicieuse Ronde des lutins que nous offrit l'irremplaçable Georgy Gziffra?


dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/6_Musique_romantique/Liszt/1-08_La_Ronde_Des_Lutins_Liszt_1.mp3&

Et puis pour terminer trois must incontournables:

Rêve d'amour n° 3, par Daniel Baremboïm


dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/6_Musique_romantique/Liszt/09_Liebestraum_No_3_in_A_Flat_S_541_No_3__Notturno_III__O_Lieb_so_lang_du_lieben_kannst_Poco_allegro_Con_affetto.mp3&


Un Sospiro


dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/6_Musique_romantique/Liszt/07_Un_sospiro_in_D-Flat_Major_from_Trois_e769tudes_de_concert_S_144_3.mp3&


Jeux d'eaux à la villa d'Este par André Watts


dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/6_Musique_romantique/Liszt/2-09_Anne769es_de_Pe768lerinage_-_Anne769e_3_S163__Les_Jeux_Deau_A768_la_Villa_DEste.mp3&





Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Valentine :0056: 23/10/2011 22:34



C'est elle la prof en question et je suis soufflée de découvrir qu'elle a une homonyme
pianiste et compositrice !



Russalka 25/10/2011 12:30



 


Jai vu, bravo à Robert pour son flair ;o))



Valentine :0056: 23/10/2011 22:27



Une splendeur, ce prélude et fugue...
Mais maintenant, la "ronde des lutins" : cela sort de où ?!! Un truc que je ne connais pas non plus !! Bien typique de notre Frantz en attendant ; et puis à y bien réfléchir bien approprié aux
disques de Cziffra dans sa grande époque.


Par contre après, on rentre dans le super connu : "Rêve d'Amour" j'ai évidemment longtemps cherché à le jouer - en zappant toujours la partie centrale comme il se doit. Cela a été ma première
"révélation" romantique, à l'âge de onze ans... J'en rêvais même la nuit !


Pour "un sospiro" (Aimela ne comprend pas l'italien ?), je le connais aussi depuis longtemps mais c'est depuis ces dernières années que je m'essaie à le jouer (j'adore ces effets d'arpèges que
Duparc a admirablement reproduit dans l'accompagnement de sa "Chanson Triste") - mais hélas à partir de la page 5, plus personne !! Là je ne tiens plus le coup.... Je me suis toujours dit que si
je travaillais BIEN ... Mais non, voilà je n'ai jamais travaillé assez. Et puis il faut le laisser aux véritables virtuoses qui y mettent tout ce qu'il faut.


... Mais enfin cela entraîne tout de même ces chouettes arpèges.... (et comme tu le dis il y en a d'autres qui y ont puisé... coomme Debussy)


Alors pour les "Jeux d'Eau à la Villa d'Este", alors là c'est autre chose !! C'était le morceau d'examen qu'a présenté notre prof de piano (qui enseigne à Issoudun et a été recrutée par Robert),
je ne sais plus à quelle occasion - sans doute pour obtenir sa certification d'enseignante puisqu'en même temps elle a fourni un mémoire passionnant, que j'ai lu, sur Liszt et le piano.


Merci pour ce merveilleux concert qui embellit ma soirée...   Et guéris très, très vite !


 



Russalka 25/10/2011 12:30



 


POurtant cela fait partie de miscellanées connues... Oui, Gziffra jouait ( et improvisait sur) Lizst comme personne.
Quel génie! Je comprends ton amitié pour la chanson triste d eDuparc, hélas fort difficile, je l'ai entendue moult fois chantée et merveilleusement accompagnée en concours de chant, combien de
mains pour jouer cela!!! Liszt ne fait pas partie d emon panthéon, je préfère largement Brahms, trop de virtuosité que je toruve parfois un peu gratuite chez le prêtre amoureux...



Valentine :0056: 23/10/2011 22:04



  J'entame la lecture détaillée de ton article, après avoir épuisé tous
les mails qui attendaient dans ma boîte. Et j'écoute avec délices ce "lac de Wallenstadt" que je connais depuis longtemps et qui me rappelle bien des déboires du passé... C'est flou maintenant
tant pis (j'avais voulu faire découvrir cela à des élèves qui s'en foutaient).


- Mais passons à la transcription de Bach : là je découvre ! J'ignorais qu'il avait transcrit Bach... d'une manière finalement si fluide et si romantique !!
(Surtout sous les doigts d'Hélène). Bon j'édite le commentaire pour continuer d'écouter. C'est un bonheur que ton article...  



Russalka 25/10/2011 12:27



 


J'adore Hélène Grimaud, quoi qu'elle touche c'est avec talent et ce prélude et fugue est une merveille...
Tu sais, quand on voit à quoi passent leur temps les élèves on est édifié...



Valentine :0056: 22/10/2011 22:55



:0023: Bravo !! Oui, c'est aujourd'hui qu'il faut parler de Liszt évidemment !!


Cela dit j'en parlais justement ce soir avec ma maman, qui est une musicologue avertie, et qui me confiait son dégoût lors d'une récente émission sur FLiszt
(pourtant avec Duhaut ! ajoutait-elle), où l'on eut le mauvais goût, non seulement de le comparer à Mickaël Jackson pour son côté "star" et  son charisme auprès des femmes, mais encore de la
réduire à un "pianiste", alors que, affirme-t-elle, ses oeuvres pour orchestre et même ses oeuvres chorales sont des chefs d'oeuvre. Ne sait-on pas même qu'il a été l'inspirateur de Wagner -
notamment pour la "chevauchée des Walkyries" ? Cependant ceci me rappelle le mot de Pascal accusé d'avoir "pillé" Montaigne : "deux joueurs peuvent jouer avec la même balle ; mais l'un la place
mieux". En effet, je reconnais à Liszt un talent remarquable pour l'orchestre, mais ses oeuvres dans ce domaine restent pour moi confuses, alors que Wagner a su remarquablement en synthétiser
l'esprit.


Evidemment, comme je viens de te l'écrire, c'est demain que je reviens à tête reposer apprécier ton article.



Russalka 25/10/2011 12:26



 


Je comprends ta maman mais les chaines de radio font tout pour toucher un maximum d e public en ces temps de zapping
généralisé où fidéliser les êtres relève des travaux d'Hercule!!! Moi j'adore les poèmes symphoniques de Liszt, ils sont d'une rare puissance, mais il est vrai aussi que les ayant beaucoup
écouté, ils me touchent davantage que la Krosse ;o))  machine Wagnérienne. Bisous et merci!



aimela 22/10/2011 17:16



Sur les 6 musiques, j'ai écouté 5 en entier, je fais des progrès n'est-ce pas ? ( rires)


Plus sérieusement, Lisz ( même si je connais très peu) est le musicien qui m'amène dans l'imaginaire  j'ai adoré la ronde des lutins ( j'avais l'impression qu'ils dansaient devant moi)
 mais aussi le lac, le rève d'amour, le sospiro ( c'est quoi ?) et jeux d'eau. Il y a juste le prélude qui n'a pas passé,  tu peux remettre du Liszt, cela me va  :) Bises Viviane



Russalka 25/10/2011 12:14



 


Comme je suis contente que tu aies aimé. La pièce que tu n'aimes pas, cela ne m'étonne guère (sourire) c'est du Bach
transcrit par Liszt. Je suis certaine que dès la musique romantique venue, tu adoreras tous les articles, c'est comme ça, il faut du temps et trouver sa propre sonorité... Bisous Aimela et
merci!



Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook