L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 06:50





Je savais mieux alors m'abandonner à l'odeur animale des pierres

leurs effluves de mare
de forêt
de cavale tumultueuse
m'ouvraient tout doucement un chemin dilaté vers d'étranges voyages 
et si quelqu'un lançait ces blancs brasiers tout empêtrés de glaise
leur choc éblouissant m'était comme une horreur.

Dans ces êtres coagulés
palpitait la vie surgie de la vase
une âme à la puissance de fleuve
rétive à la saisie
généreuse et discrète
elle n'était pas le simple vestige de bêtes
ayant touché la pierre de leur sabot ou leur haleine
 
L'odeur était sincère
jusque dans ses clameurs minuscules
ses ventres chaud et lents
ses caresses sans plis et ses effrois traînant

Je devinais leurs coeurs battant
avec de longues haltes
qui attendaient mon coeur

Guidée par le fumet de la pierre ours polaire
le beau bouquet charnu des pierres chrysanthème
la fragrance farouche de la biche et du cerf sur un palet de daim 
j'espérais la rencontre
et quand elle avait lieu
ma joie en sortait brûlée

Trouverais-je jamais
le nom de ces étranges bêtes
un beau nom qui m'accueille
au creux de ses mains?





Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans voyages de l'âme
commenter cet article

commentaires

Miche 19/04/2012 05:59


Tout cela est là, qui parfois ne se voit pas...

Russalka 20/04/2012 09:51



 


Pourtant, il suffit d'ouvrir le regard, et alors la beauté s'offre, généreuse. Merci Miche!



Valentine :0056: 18/04/2012 18:02


Que de senteurs, que d'aventures, quel ressenti profond de la vie qui émerge du passé ! On se sent entraîné vers l'enfance, dans ce monde où tout s'éveille à
la richesse des choses, et tu nous y offres toute ta gourmandise de sensations...

Russalka 20/04/2012 09:48



 


Merci Valentine, c'est gentil d'avoir retenu ces mots si riches de notre belle langue concernant les sensations
;o))



Joubert 18/04/2012 17:32


La vie. Ses contraintes, soucis et inquiétudes. Les engagements aussi. Voilà ce qui éloigne des sensations.

Vous découvrirez ces mots. Ils vous prendront dans leur paume, Viviane.

Croyez encore en vous en dépit de l'abandon manifeste de certains de vos "amis" ... pour cause de vrais sujets qui fâchent.

Amitiés,

Joubert

Russalka 20/04/2012 09:44



 


Merci Joubert de cette lecture empathique, oui, il est vrai que je suis profondément peinée que certains de mes
soit-disant amis me boudent ostensiblement depuis que j'ose dire mes craintes, textes et documents à l'appui, de l'islamisation rampante de notre pays. La lâcheté des gouvernements , leur crainte
de dire la réalité des choses et le besoin d'aveuglement des peuples vont décidément de concert..



Sonya 18/04/2012 13:20


C'est beau Comme j'aimerais raconter les cailloux de cette manière !!! Merci Vivi

Russalka 20/04/2012 09:43



 


Merci Sonya, j'adore les cailloux, eux au moins ne blessent personne volontairement ;o))



Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook