L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 14:13

 





Pour le plaisir d'une page de musique poignante,
dans laquelle la ligne mélodique semble surgir sans fard
d'une âme toute de mélancolie...


Charles Goldmark eut une vie de labeur discret,
quoiqu'il ait été l'ami intime de Brahms

et fort apprécié de ses pairs
avec lequels il s'est heurté à la musique de Wagner.

Compositeur peu prolixe
mais aux quelques grandes oeuvres méconnues,
je vous propose d'écouter l'andante ( deuxième mouvement)
de son concerto pour violon.

L'enregistrement date,
mais que de beauté dans cette orchestration
dans le registre choisi pour l'instrument soliste aussi...

 
dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/02_Konzert_fur_Violine_und_Orchester_A-Dur_op_28__Andante_1.mp3&




Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Martine 27/08/2010 20:07



Bonsoir Viviane,


Magnifique musique, ample.. Je ne connaissais pas ce musicien. Merci pour ce partage découverte.


Belle soirée


Martine



Russalka 28/08/2010 09:52



La musique a ceci de bien, c'est que c'est un continent toujours neuf à explorer et je ne m'en lasse pas...
Merci Martine  de cette écoute attentive et aussi pour tes belles photos de voyage



Valentine :0056: 27/08/2010 16:45



Ah !! La même chose.......


Je te remercie de m'avoir fait connaître ce grand musicien méconnu, mais rien ne nous étonne de la part d'un hongrois, peuple dont on connaît l'immense
sensibilité. Etonnante puissance de sentiment chez un contemporain de Brahms. Je dirais pour faire une comparaison que je pourrais le rapprocher de Max Bruch. Mais enfin, pas besoin de comparer
pour dire que c'est magnifique !


Et dans le style violonistique, tu vois ce qui est très fort, c'est cette manière qu'a l'interprète de changer de doigt pour répéter une note en la reprenant
par en dessous... et le legato parfait... Tout un art des années 50. Cassé aujourd'hui par notre attachement stupide au style baroque :))



Russalka 28/08/2010 09:48



Je trouve Bruch plus méditatif et déjà très ( comme Brahms son ami) inspiré par la musique folklorique ( tu penses sans doute à son
magnifique et trop peu souvent joué concerto pour violon ?  Que voici )

Oui, le legato est parfait, mais je suis certaine que cette notion d elegato est encore vivante lorsque de grands violonistes jouent des oeuvres qui le requièrent. Et qu'ils savent marquer les
silences d'articulation et ornements avec juste dosage dans des oeuvres baroques qui requièrent une autre manière de toucher  ou sonner ( après je te l'accorde des années excessives où ils
en faisaient trop dans le style baroque)

Bisous et mille merci!



Merlin 27/08/2010 15:33



En 3 mots : c'est très beau ! Le violon a un son magnifique et profond.



Russalka 28/08/2010 09:19



Et en trois mots tu as touché juste. Cette oeuvre me fait pleurer à chaque fois que je l'écoute, je ne sais pourquoi. Il n'y a pas que
l'interprétation. Si j'écoute ( niveau 82 du curseur, lorsque le violon change de registre puis 281 à 291 ) les larmes tombent toutes seules sans que je puisse retenir. Curieux non, comme notre
corps résonne à certaines notes, harmoniques, qu'est ce qui résonne... Mystère. Sans doute le fait que l'utilisation du registre grave me rapproche de la voix humaine, et c'est pour cela que 'jai
toujours préféré le violoncelle ou l'alto au violon.  Bisous et merci de ton écoute



Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook