L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

4 mai 2010 2 04 /05 /mai /2010 09:16



DSCN2293

Bien sûr le ciel est de ce gris presque métallique qui annonce  l'orage, bien sûr il fait encore frais... Bien sûr,  cette nuée pourrait être désespérante  dans son rappel de la luminosité pâle qui fut celle de l'automne puis de l'hiver. Mais, dans ce coin délicieux où en saison poussent des milliers d'orchidées sauvages, qu'elle est merveilleuse cette nature qui explose de couleurs et de Vie et cherche à contrarier la monotonie de la palette des nuages!

Dans les rangs de vigne, les tulipes se parent d'un vermillon bien printanier, insouciantes des pas qui risquent de les rendre à la glaise.
Au loin les silhouettes encore nues des vieux arbres appellent un soleil dont on devine aux mille blondeurs du  vert et à cette courbe où les  bosquets s'enfoncent qu'il est tout proche et ne nous oublie pas...

DSCN2301.jpg


Une fritillaire arbore sa tenue pensive
au milieu des herbes déjà grasses et hautes.
Il en pousse par milliers à perte de vue


IMGP3342.jpg




fritillaire.jpg
E
Les anémones sauvages sont revenues, elles aussi, pimpantes et gaies

IMGP3371.jpg


Et pendant tout ce temps, Dame demoiselle se sèche sur un chardon
La vie est belle!!


-1-copie-1.jpg




Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Belles photos de Michel
commenter cet article

commentaires

la calmette 07/05/2010 23:24



On est bien dans tes pages à te lire comme dans un champs de fleurs, ça sent bon, il y fait bon, merci 



Russalka 10/05/2010 09:39



Hier, nous promenant parmi les vignes, nous en avons croisé passées au désherbant. Bien sûr c'est plus facile pour les machines, mais
que c'est moche au printemps. Merci La Calmette de ta lecture sympa!



marlou 06/05/2010 19:30



Un bel accueil au printemps et à ses couleurs...



Russalka 12/05/2010 09:45



Il est vrai qu'il tarde quelque peu, et que le gris et l'eau sont toujours présents, mais qu'importe, il vient, et à grands
pas...



mony 05/05/2010 21:07



Quelle fraîcheur ce rouge vif dans les vignes encore endormies. Jamais, je n'ai imaginé rencontrer des tulipes dans un vignoble. J'aime les mille blondeurs du vert, cela me "parle"


Bises Viviane



Russalka 06/05/2010 09:49



Nos vignobles sont selon les terroirs, parfois situés à quelques encablures les uns des autres, recouvert de fleurs fort différentes.
Nous avons ainsi vu pousser à profusion des narcisses, des primevères, des roses, des jacintes sauvages... Un émerveillement que les viticulteurs respectent. Merci à toi Mony d'avoir aimé, cela
me réjouit.



elise 05/05/2010 20:11



Bonjour Vivianne!


Merci pour cette lecture enchanteresse, je partage la joie de tes lecteurs. Votre regard réveille l'attention sur la beauté émouvante, la douce puissance et la subtilité du passage d'une saison
l'autre, d'un peuplement l'autre...Des mots et des images simples qui balayent toute impatience !


Beau printemps!


 



Russalka 06/05/2010 09:47



C'est vraiment adorable, Elise, surtout venant de vous qui aimez tant la terre et la sulptez de vos doigts. Oui, la douce puissance,
c'est exactement cela, quelque chose que rien n'arrête, tout tourné vers l'explosion de vie et de couleurs. Merci de l'avoir cueilli ainsi, vraiment.



Ut 05/05/2010 14:00



Les "mille blondeurs du vert"... tout est dit! Tu peins........



Russalka 06/05/2010 09:45



J'ai peint, mais hélas plus trop le temps, si ce n'est avec des mots ;o), merci Ut, c'est gentil! ( je suis allée sur ton blog,
commentaires impossibles, fermés, c'est dommage...)



Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook