L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 00:19





Chaque soir
nous remisons notre visage

chaque matin notre miroir
nous offre une nouvelle image

Les changements sont aussi infimes
que la perte d'un bouton sur un manteau vieilli
le teint est assez pâle et le regard bouilli
la nuit aura laissé des traces de ses crimes

On s'habitue ainsi
à ne se voir vieillir
si ce n'est dans les gestes un peu moins précis
une gêne amicale  un mot qui fait souffrir

Tiens! aujourd'hui les choses ne commencent pas à l'heure habituelle!

Accusant le hasard

de cette donne nouvelle
dont la carte maîtresse se nomme retard
nous effaçons d'avance le matin
où nous entrerons en matière
sauvés enfin d'aujourd'hui et d'hier
nous regardant de dos dans un miroir sans tain.

Nous marcherons alors un monde sans racines
quelques intonations écrites à l'envers
la douceur infinie de l'absence divine
le vrai reproche bleu de notre ancienne terre.

          Il ne me tarde pas cette heure où l'on suspend
   dans le dernier placard la dernière chemise
             il ne me tarde pas d'ouvrir un compte-temps
     à la banque éternelle qui ignore les crises

           Et s'il m'aide souvent de me savoir vivante
   jusque dans les accrocs du corps et des pensées
                le vieillir ne m'est pas une fin qui contente.


       Je veux encore en mon jardin passer.



Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans voyages de l'âme
commenter cet article

commentaires

Martine 05/04/2014 20:27


Un poème que je viens de relire avec grand plaisir.


Justement, tout à l'heure mon mari m'a dit: " aïe! C'est mauvais de vieillir.. Que la terre est basse!"


Oui, profitons du jardin, de ses offrandes parfumées... Plaisir de s'en occuper en écoutant les oiseaux s'aimer...


le temps file si vite...


Douce soirée chère Viviane


Martine

ulysse 16/10/2012 22:38


Viviane comme j'aime grimper sur les sommets je suis plutôt du genre crème...aillère !

Russalka 19/10/2012 11:39



Ah ah ;o)) cela vaut mieux que d'être du style crème hier, ce qui t'enlèverait ton éternelle jeunesse ;o))



Miche 16/10/2012 06:06


Nos corps ralentissent le rythme, c'est bien certain. 


Mais si nous y attachons des regrets ...


Ah quelle aventure ! Et comme tes mots sont beaux !


 


 

Russalka 16/10/2012 19:17



Tu as raison, il ne faut pas avoir de regrets!!! Mille merci Moiche et à demain pour lire la suite de tes articles, là
je suis en train de cuisiner des cannelés ;o)))et le four me
sonne ;o))



ulysse 15/10/2012 19:33


Mon visage se couvre de rides mais mon esprit rajeunit !

Russalka 16/10/2012 19:14



C'est que tu es à toi tout seul... une crème d'homme ;o))



lutin 13/10/2012 18:44


toujours autant de plaisir à le lire, puis on peut se dire aussi que le temps pour se faire pardonner nous rend la vue moins précise.

Russalka 16/10/2012 19:01



Il est vrai, peut-être même... l'amnésie. Merci Lutin!



Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook