L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 19:33





Humaine si humaine

et donc si pardonnable.

Elle porte bouc ou chapeau

va sur des talons fins ou bottes de sept lieux
elle aurait tant voulu que maintenant soit plus beau que lui-même
y a mis tant d'efforts

et son zèle est constant.

Je cherche au fond de moi ces gestes qui y ressemblent
ou même la contiennent
et en trouve pléthore.

Nous sommes toujours enfants de la première neige
qui vont dans l'insouciance écrasant le soleil

Le savoir

c'est se donner la chance d'écrire
d'une encre extraordinaire
les bonds du coeur saisis
avant qu'ils ne retombent

Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Botanique de l'étymologie
commenter cet article

commentaires

corinne 14/02/2012 18:00


Je pense que personne ne peut échapper à la maladresse ; elle est intimement lié à l'être humain, à ses sentiments et elle touche tous les sexes !


Personnellement, je suis quelquefois maladroite dans mes paroles car je suis trop honnête, trop franche !

Russalka 15/02/2012 09:27



 


Comme toi et pour els mêmes raisons, d'où ma promptitude à pardonner .. Bises Corinne et à bientôt, maintenant que la
neige a fondu je vais profiter de ces forces revenues pour faire un petit tour et commencer à nettoyer ce qui doit l'être...



plumelegere67 09/02/2012 21:29


Le Mâle adresse, la malle adresse !!! très beau ton texte

Russalka 12/02/2012 09:45



 


Merci plume légère ;o))



ulysse 09/02/2012 15:17


Tu as raison Viviane l'important est de ne pas laisser retomber les bonds du coeur !

Russalka 12/02/2012 09:51



 


en fait j'aurais dui écrire " ne aps laisser s'effacer, " mais bon, trop tard... merci Ulysee



Miche 09/02/2012 08:18


... des mots du coeur


Merci Viviane


 

Russalka 12/02/2012 09:55



 


Merci à toi Miche, j'ainé crit cela en pensant à quelqu'un qui m'a blessé profondément, durement, mais que je
aprdonne. Maladresse, si humaine...



Mony 08/02/2012 12:36


Heureusement que nous restons - même un brin - ces enfants insouciants.


Il y a tant de maladresse qui cache de la méchanceté.

Russalka 12/02/2012 09:56



 


Oui, et tzant de maladressez qui cache des souffrances anciennes qu ne veulent partir ( et ne aprtiront peut-êtr
jamoiais...° Mille merci Mony de ta lecture, je suis désloilée du retard mais... quelques soucis pour écrire;o))



Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook