L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 09:50





Aujourd'hui j'ai envie de vous offrir un air d'opéra aimé entre tous, celui qui entame le troisième acte de Louise, oeuvre de Charpentier, Depuis le jour,  dont voici les paroles.


Il fait partie de ma jeunesse. Découvert sous la voix de Pilar Lorengar, je n'en ai jamais entendu ailleurs que chez elle la passion merveilleuse et ingénue qui en parcourt les paroles.

En voici donc trois interprétations. Il y en a bien d'autres et peut-être me les offrirez vous en commentaire. Les vidéos sur you Tube ne manquent pas.

Pour commencer, Angela Gheorghiu. Diva dans la lignée d'une Callas. Très femme, trop femme mûre pour le rôle. Sa voix ample et sa magnifique technique manquent souvent de cette spontanéité qui donne feu à la scène. Je n'ai pas le sentiment qu'elle " éprouve "le rôle dans sa chair mais peut-être suis-je parasitée par d'autres références? Et puis en dépit de la coloration très travaillée, la prononciation claire me manque dans cet air dont ... je ne comprends un mot de ce qu'elle dit, ayant  privilégié la beauté vocalique à l'équilibre entre qualité du son et compréhension du texte.
Dans la première phrase, " Depuis le jour ", certains sons confinent au vulgaire avec des ports de voix par en-dessous non dictés par la partition. D'ailleurs les ports de voix très belcantistes émaillent son interprétation de manière assez mécanique ainsi que des sons légèrement trop bas, voire flottants.
Ambiance sans joie, lugubre même par moments. Sans doute croyait elle être en train de chanter Tosca?
Enfin son " Je suis heureuse " final est amené avec une brutalité qui dit la voix vieillie prématurément ( ainsi que le vibrato élargi d'ailleurs)  ne respectant pas le crescendo de la partition . Tout cela manque singulièrement de conviction...


dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/11_Louise__Depuis_Le_Jour_Act_III.mp3&



Continuons avec Barbara Hendricks. Sa voix fruitée de soprano mozartien correspond à la jeunesse requise pour le rôle. Mais son attaque d'emblée me chiffonne, car très timide même si par suite elle se rattrappe dans la qualité d'émission. Je reste déçue de la présence  d'écho dans l'enregistrement. C'est il faut le dire une petite voix, de volume peu ample qu'elle compense par une exquise beauté et richesse du timbre, des sons soulevés somptueux toujours et un talent d'actrice évident qui la fait déjà mieux rentrer dans le texte. Ici on la sent écrasée par ce rôle où l'orchestre la voile parfois. Cependant - et puisque c'est la dernière note qui laisse bonne ou mauvaise impression ( on a toujours intérêt à beaucoup travailler le dernier son ou la dernière phrase...) - son " Je suis heureuse " final, quoique amené trop vite, est magnifique et le texte superbement joué. Ce qu'elle offre ici est donc très convaincant.

dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/2-03_Louise__Depuis_le_jour_ou_je_me_suis_donnee.mp3&


Que diriez-vous de Mirella Freni que je découvre?
On sent bien que Gheorghiu en a souvent écouté les inflexions (comparer l'entrée de l'air)et que Hendricks en a parfaitement assimilé la couleur( écouter à 130 de chaque curseur le timbre de l'aigu)


dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/Freni_Louise.mp3&



Pour finir cette écoute comparée, la merveilleuse et trop peu connue Pilar Lorengar.
Attaques parfaites, prononciation globalement plus claire que celle de ses camarades, même si on peut lui reprocher un " première baiser " tout espagnol...
Chanteuse de zarzuelas (comédies musicales espagnoles proches de la commedia d'el arte) sa carrière d'artiste lyrique fut placée sous le signe du théatre avant toute chose. Voix naturelle, sensuelle, chaude, ample et très puissante, à la technique spontanée et la musicalité intactes au fil des années, voix à laquelle on a pu trouver un vibrato trop serré - mais c'était l'époque -  elle est LA voix du rôle, celle qui m'arrache frissons et larmes.
On pourrait chipoter et trouver des défauts techniques ici ou là mais ce qui emporte l'adhésion est sa sincérité vocale. Elle est la seule à aller au bout, vaillamment, de la conclusion naturelle des phrases avec un soutien du souffle et une intelligence des appuis et syllabes muettes qui n'appartient qu'à elle.
Son " Je suis heureuse " de la fin est inégalé dans sa nuance, le filé crescendo et l'engagement émotionnel. Elle est d'un bout à l'autre totalement en phase avec l'accompagnement orchestral assez wagnérien d'allure et de couleurs.

A quoi la connivence avec une voix tient-elle? Mystère à jamais entier...


dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/1-13_Louise___Depuis_le_jour_.mp3&

Et vous, laquelle préférez-vous et pourquoi?

J'aime bien l'interprétation de Dame Felicity Lott, live, toute simple et nature en dépit d'un souffle court par instant mais qui se donne au rôle.



Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Joubert 17/08/2012 21:04


Cet article me redécouvre. Je n'avais osé y participer.
Merci de ce beau moment vocal aussi chaud que la journée écoulée.

Amitiés,

Joubert

Russalka 19/08/2012 21:26



 


C'est sympa Joubert ;o)) J'aime passionnément cet air que 'jai passionnément chanté... Mille merci!



luno 02/01/2012 12:05


Là je suis sans voix, n'étant pas passionné par l'opéra, j'ai vu en concert Barbara Hendricks il y a quelques années, j'ai été sous le charme de sa voix mais pas vraiment de l'ensemble musical,
mon père très passionné par le classique et connaissant mes goûts musicaux m'a offert un cd un jour, Misere mei d'ALLEGRI, chants Grégoriens que j'ai écouté des heures et des heures, la musique a
des sensations que l'on perçoit plus ou moins bien.

Russalka 03/01/2012 17:59



 


Il est vrai, et puis aussi l'habitude. Mon mari détestait l'opéra lorsque nous nous sommes rencontrés, pour tout dire
il trouvait cela très artificiel et même violent pour ses oreilles...   aujourd'hui il est plus fan que moi ;o)) Mille merci Luno de ces confidences pleines de sincérité!



Renard 08/11/2009 16:54


Depuis que j'ai vu cet article, pas moyen de me trouver un moment tranquille pour écouter ce que tu nous as proposé...
C'est chose faite aujourd'hui... au début, j'ai commencé par Angela car je suis une inconditionnelle dans certains airs, et je me repasse souvent un DVD où elle donne un concert à Covent
Garden.
Ou parfois d'autres opéras où elle chante avec Alagna
Mais je ne l'avais jamais entendue dans cet air...
Puis, j'ai écouté tous les autres enregistrements, mais en trichant car j'ai commencé par tes chouchous... 
Re écoute d'Angela... retour aux autres, et... j'avoue que c'est Pilar qui m'émeut le plus.. Je vais donc me ruer dès lundi à la boîte à musique pour mieux faire connaissance avec elle.
Merci à toi pour ce merveilleux moment. 


Russalka 09/11/2009 09:40


Cela me touche infiniment que tu aimes ma Pilar ;o) et je vois que tu es férue d'opéra, tu t'entendrais avec Michel qui adore Gheorghiu.
J'aime moins Alagna, il tire souvent le son et le force, mais quand on veut chanter avec sa femme, il faut être à la hauteur et je crois avoir compris que l'amour très passionné qui les unit fait
que c'est soit les deux, soit aucun ( pour les contrats)


clem 06/11/2009 20:09


Un beau programme pour stimuler l'imagination. 
bonne soirée
clem 


Russalka 07/11/2009 18:44


Merci Clem, je suis contente qu'il t'ait plu ;o)


O 05/11/2009 18:51


Louise, on l'entend trop rarement, les rares fois où je l'ai entendu, j'ai aimé cette oeuvre
Mais pour les interprète, je ne saurais choisir


Russalka 05/11/2009 19:27


C'est difficile comme cela ex abrupto, on peut aimer quelque chose chez l'une et détester autre chose chez la même, ensuite c'est un
reçu global, comme le dit Merlin. Bises à toi O et à demain, je suis passée en silence aujourd'hui...


Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook