L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 15:06







Mille sortes d'oublis

entre eux
un point commun

ils ne font pas de bruit.


dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/7_Musique_XIXeme_siecle_et_moderne/02_Vocalise_for_Cello_and_Piano_Op_34__Lentamente.mp3&



Serge Rachmaninoff
Vocalise pour violoncelle et piano opus 34






Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Chemins de solitude
commenter cet article

commentaires

Martine, la pèlerine 16/06/2011 12:34



l'oubli n'est parfois qu'une "parenthèse", un moment de silence...


c'est le cas pour ma part.


Merci chère Vivane de tes voeux d'anniversaire, je reviens doucement à la vie.


bises affectueuses



Russalka 18/06/2011 08:12



 


Te savoir revenir à la vie me comble de joie, Martine, je pense si souvent à toi... Bisous!



Valentine :0056: 15/06/2011 22:28



Magnifique musique (très bien jouée) qui accompagne et éclaire à merveille ce poème de la solitude...



Russalka 16/06/2011 09:28



 


J'adore cette vocalise et pour une fois je trouve que le piano est enfin à sa juste place d'accompagnateur, il est si
souvent trop mis en avant... Bises et merci ;o))



Marianne 15/06/2011 18:36



tes lignes font certainement écho à celui d'Aimela. C'est joli "mille sortes d'oublis". Cela m'évoque une chute de feuilles en automne engendrée par la mélancolie de Rachmaninoff qui a
visiblement fait revenir de mon jardin mon Westie.


L'oubli et les petis oublis... Mémoire en défaut ? "Oubli psychologique, biologique, normal ou pathologique" (http://www.cnrtl.fr/definition/oubli). Tant de synonymes pour le dire autrement :





omission







absence







inattention







manque







négligence







carence







distraction







trou







éloignement







manquement







lacune







inobservation







indifférence







rémission







prétérition







pardon







ombre







méconnaissance







inobservance







ingratitude







inadvertance







effacement







discrédit







amnésie







amnistie







abandon







étourderie






Russalka 16/06/2011 09:30



 


C'est adorable de me donner toutes ces occurrences. J'adore, figure toi, les dictionnaires des synonymes, il me
confortent dans la richesse de notre belle langue, tout ce que le mot cherche à cerner du ressenti ... qui touche à l'infini (sourire). Mille merci Marianne, contente que la musique t'ait
plu!



Merlin 15/06/2011 17:59



Oui, le point-virgule comme point commun vaut peut-être mieux que le poing commun sang virgule qui apostrophe l'autre mieux qu'un shampoing (champion
?)


C'est un peu comme le violoncelle et le vélo sans selle quand leurs utilisateurs pédalent dans la choucroute. Ça fait mal à l'âme ou ça engendre du vague à
l'âme... C'est selon.


Et soudain je me pose la question lancinante : on met parfois des points sur les "i" et pour ce point commun met-on un point sur la virgule ou une virgule
sous le point ? Et quand un oiseau gazouille (comme celui de Twitter) faut-il mettre un point-virgule entre deux trilles, ou une pause ? Le point virgule sépare deux éléments qui appartiennent au
même souffle sémantique. Deux points annoncent une illustration ou une explication. Deux poings servent à une explication pour ceux qui ont comme point commun... un différend. J'ai franchi la
frontière du pays du point-virgule. Je vais me faire apostropher par le douanier. Il va me sortir le règlement en MAJUSCULES et me gratifier - entre parenthèses - d'une exclamation réprobatrice.
Je suis sur le point de douter, en pleine interrogation et il m'incombe à présent de faire le point. Je vogue à Lise et mon chant se fait, piano. Comme c'est beau Rachmaninoff ! Point
d'exclamation de ma part, juste un point d'admiration... ‡



Russalka 16/06/2011 09:46


Ben mince alors, il n'y a pas de tableau de bord dans mon administration pour mettre en forme ma réponse à ton adorable commentaire... Tu pourras voir cela ici ( je ne puis évidemment mettre de
lien direct :o(((( http://idata.over-blog.com/1/01/82/90/Gymnastique-etc/Image-2.jpg Il reste que je trouve délicieux de chez délicieux ton retour si empli de sens!Avec ses rebonds d'un mot à
l'autre par jeu des sonorités, il me rappelle d'heureux temps où nous communiquions avec Luc entre autres dans cet esprit du jeu de langue... C'était des temps insouciants, la maladie chômage
n'avait pas encore touché les miens... Pour ce qui est de twitter, je pense raisonnable de mettre de longues pauses et ... de longues pauses, car on voit bien hélas de quelle troublante manière ce
lieu capture les petits poings et points anonymes ( ou presque) que sont les gazouilleurs. Quelle joie intellectuelle trouvent-ils dans ces échanges en pointillé? Quel plaisir social? si vite
enterré sous le point de croix des morts virtuelles ? Ah oui, c'est beau Rachmaninoff, c'est cousu au petit point et vient à point nommé pour illustrer ce petit texte sans pointe ;o)) Bisous et
mille merci Merlin des rebonds sémantiques! , Image-2.jpg


Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook