L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 19:45




L'été n'est plus notre saison heureuse

Rongé de bêtes folles et sans scrupules

     il s'est rangé dans la serre
 il attend que tombent les croûtes.

Pas de nouvelles de lui
       ni du vent ni du temps

Assises derrière nous  

           les amours on perdu leurs plumes

  Lorsque je fais le tour des chagrins officiels
    sous la raideur qui sied aux plantes classées trop vite
je découvre des forces qui s'effondrent

Même l'heure est paillasson












Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans voyages de l'âme
commenter cet article

commentaires

la calmette 14/08/2010 22:07



Bien le bon jour chère Russalka que je retrouve avec plaisir. J'aime bcp ce poème. Vite vite , te remettre dans mes favoris pour ne plus perdre le fil de tes poèmes


je t'embrasse


Jack



Russalka 15/08/2010 09:49



Merci Jack,  je ne l'aime pas trop car il est plein de blues...Mais cela passera, avec le temps, tout passe.



ulysse 14/08/2010 11:55



Viviane le vent de la tristesse souffle dans tes paroles, mais des jours nouveaux couleur d'orange, des jours d'épaule nue  viendront comme l'a chanté le poète Aragon



Russalka 15/08/2010 09:45



C'est gentil Ulysse, je pense que dans un mois, bien des choses se seront enfin clarifiées et que nous pourrons nous mobiliser
autrement que pour ne pas nous écrouler.



Binh An 14/08/2010 11:17



Oui, même l’heure est sans scrupules,
Lui sans nouvelles,
Ecrits sans leurs plumes,
Saisons sans leurs temps,
Amours sans leurs chagrins,
Et la terre, et la mer, et le vent,
Et les bêtes,
Dans leurs serres,
Mourant 




Russalka 15/08/2010 09:34



Joli écho poétique, dites moi! c'est sympa ce retour...



aimela 14/08/2010 09:42



C'est ce que je vis en ce moment et les larmes de Marie tombent en  pluie sur ce 15 aout  Courage, il nous faut vivre  et peut-être que le soleil réchauffera   un peu nos coeurs. Bises Viviane



Russalka 15/08/2010 09:31



C'est gentil Aimela... Du mieux ce matin du côté du vrai soleil, le reste suivra. Bisous .




marlou 13/08/2010 15:44



Tes poèmes sont si profonds qu'on n'en voit pas le fond...Superbe !



Russalka 14/08/2010 09:51



Merci Marlou, j'espère simplement ne pas ... toucher de trop près ce fond (sourire)



Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook