L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 01:03

 



Dans sa geste qui suivait la ronde du soleil, le village des Hules s'était posé pour un temps sur une belle colline.


Quelques futaies giboyeuses entourées d'une ceinture de ronces en bordaient les chemins creux. Ici où là chantait une source, cancanait un étang, détalaient mille bêtes au pelage fauve ou gris.

- Voici la terre idéale pour nous nourrir quelques saisons!  avait clamé le chef.
Que tous se mettent au travail !

De cette terre riche et noire qui s'attachait au pas surgirent des chaumières dont la pierre de grain fin garderait fraîcheur ou chaleur selon les temps.
Enfin rassuré pour son toit,  chacun entreprit d'écarter de ses mains le désordre semé là durant des siècles.

Et bientôt, en lieu et place des ronces, orties et autres indésirables, poussaient le gai Cosmos, le Grenadier et mille coloquintes.

- Tamel !!! Tu aimes la gelée de mangue? Oui...Tu l'aimes. Alors cesse de déplacer nos jardins et vergers chaque jour à l'autre bout de la comté.
...

- Damousse, entends tu le silence de la forêt?

- Oui, Tamel, je l'entends. Il n'y a plus d'ailes ni de poils entre les arbres. Nous n'avons pas mangé de lièvre depuis des semaines. Mère est triste, aussi, et de plus en plus grise. Il lui pousse des piquants.
- Viens m'aider.

Le lendemain eut lieu une récolte merveilleuse de mûres et quelques lapereaux et perdrix terminèrent leur course dans la grand-fête improvisée. 
Personne ne se plaindrait plus jamais de ces herbes que l'on dit sauvages.


- Dis, Tamel, tu crois qu'ils ont eu mal quand on leur a arraché leurs épines?


Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Hommages et échos
commenter cet article

commentaires

Martine 06/11/2011 16:19



Coucou Viviane,


Tout comme toi, ma soeur et moi, laissons un petit coin "sauvage". Cela nous semble naturel et indispensable pour bien des insectes et oiseaux, pour les uns nectar et pollen, pour les autres les
graines... Il y a aussi tant de beauté dans ces sauvageonnes.... J'aime ce joli monde qui nait sous ta plume. J'ai lu plus haut que l'on parlait du monde de Tolkien, ou encore de " la soupe aux
herbes sauvages" 'Emilie Carles... des lectures qui ont fait mes délices.


Je me régale avec autant de bonheur de village des Hules.


Merci Viviane


Bonne fin d'après-midi


Martine



Russalka 06/11/2011 20:11



 


Lorsque je désherbe un lieu, je prends toujours soin d e conserver un endroit un peu fouilli, d'ailleurs, en matière
de jardin les trucs trop léchés me lassent assez vite. Merci d'avoir aimé ce monde imaginaire, après tout, peut-être y reviendrai-je? Contente en tous cas de ce partage...



corinne 01/11/2011 09:54



Tout à fait d'accord Viviane...Chaque plante est utile dans la Nature et il ne faut pas tout éradiquer sous peine de voir notre écosystème modifié ou pire anéanti à jamais !



Russalka 01/11/2011 13:59



 


Tu as raison, c'est surtout pour les bestioles qui nichent là que je conserve malgré tout un petit peu des herbes et
ronces qui font que mon jardin ne ressemblera jamais à ceux des revues ;o)) cela demande de la réflexion dans les choix raisonnés, du respect, du travail mais nous sommes sur cette terre pour
embellir ce qui est et non le détruire, alors... Bisous!



Valentine :0056: 31/10/2011 17:04



On sent l'expérience vécue, dans ce défrichage ; mais avec la  gaieté et la fraîcheur de l'enfance, dans un environnement vierge de monde neuf ... Un
vrai bonheur !



Russalka 01/11/2011 13:49



 


Oui, il convient de laisser quelques plantes un peu folles dans un jardin, elles sont une réserve de caches pour les
animaux de toutes natures, elles donnent un côté naturel, mais c'est du travail que de les contrôler en donnant le sentiment qu'on ne contrôle rien ;o)))



Merlin 31/10/2011 14:29



Quand je vois Tamel revenir - de tous côtés - ça me réjouit le coeur. Je vais essayer de ne pas être trop bavard moi non plus.


Connais-tu "Une soupe aux herbes sauvages" d'Émilie Carles ? J'adore la vallée de la Clarée et me sens si proche d'Émilie ... ou de Damousse avec les ronces,
les épines et toutes sortes de baies. Tamel, c'est un autre Peti Prince !



Russalka 01/11/2011 13:42



 


Moi aussi, cela me réjouit de lire ailleursles aventures de ces jeunes héros. Même si leur papa se comporte avec moi
d'une manière qui me fait mal mal mal. M'ignorer depuis plus d'un an, même dans mes attentions envers sa petite famille. Et ceci simplement eu égard à ce qu'il considère sans doute comme une
faute mienne: avoir osé -OSE- lui dire que je percevais comme une violence la manière dont il accueillit il y a plus d'un an l'annonce que je lui faisais des violences subies par Sarah à
Marseille alors que j'avais justement pris la précaution de ne pas lui en parler trop tôt pour ne pas crisper son esprit avant son inspection ( le " Je préférerais que nous cessions tout
échange quelques temps" en réponse au mail informant des violences subies par ma fille est encore un couteau fiché dans mon coeur) ... Bref, je suis contente pour ce personnage et vais le
laisser vivre entre les mains de son auteur, c'est le moins que l'on puisse faire quand on sait ce que les mots élégance et amitié veulent dire,  je crois.  Non je n'ai pas lu ce livre
dont tu me parles mais vais le chercher à la bibliothèque locale, histoire de rêver tes propres rêves car ainsi est l'amitié, faite de partage...Merci Merlin :o)) la vie est faite de rencontres
qui laissent des marques douloureuses, il faut apprendre à les oublier, je ne sais si j'y parviendrai.



Philippe 31/10/2011 13:37



J'aime ces personnages enfantins et cette histoire pleine de fantaisie au sens où l'entendait le grand Tolkien, en plus doux cependant. Moins guerrier, disons.
Je ne sais si je 'tavais dit que les Aventures de Bilbo le Hobbit ont été mon livre de chevet.

Continue!!! Bises

Philippe



Russalka 01/11/2011 13:33



 


C'est gentil et même... audacieux ;o)) de me comparer à Tolkien dont les oeuvres ont bercé ma jeunesse et bien après.
Oui, je savais qu'un jour, une plage et Tolkien.. Merci de tes encouragements, Phlippe..



Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook