L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 16:27


iris-de-jardin-bleu.jpg




Ils m'offrent ce matin leur robe si élégante, d'un bleu à la fois profond et clair.  Il m'a fallu du temps pour apprécier les iris de jardin. Le fait qu'ils se plaisent dans ma terre rocailleuse n'y est pas pour peu!

Du coup je me suis mise à aimer les iris de Hollande, leur forme plus tourmentée, leurs fleurs plus discrètes et complexes pourtant:

iris-de-Hollande.jpg


Il fait aujourd'hui une chaleur étouffante, quelque chose comme 30°. Je crains pour mes dernières tulipes:

tulipes-a-fleurs-de-pivoine.jpg

C'est derrière la maison que les plus jolies surprises ont attendu notre retour de voyage. Rhododendrons et azalées du Japon se sont mis en robe de printemps, éclatants même dans la blancheur. Ils sont encore petits, mais je les sens pleins de force!
Ici un rhododendron aux fleurs dont les boutons rosés s'épanouissent en blanc. Il ne mesure que 50 cm de haut et s'épanouira de 1, 50 m en toutes directions et en quelques dix ans... Patience, me dit il:

rhodo-blanc.jpg


Les azalées du Japon semblent émerveillées de leur prodigalité.  Plus petites, elles appartiennent à la famille du rhododendron. Celles que j'ai plantées ont toutes un feuillage persistant qui aidera à supporter l'hiver. Elles ne dépasseront pas les 90 cm en tous sens dans deux ou trois ans et je n'ai pas l'impression qu'il me faudra les tailler en boules comme au Japon: elles savent très bien se dessiner seules cette forme achevée:

azalée blanche

L'extraordinaire azalée Ho Oden



azalee-rose.jpg


Le long de mon talus, le bugle pourpre a allumé ses hampes aux couleurs de la gentiane. C'est un couvre-sol extraordinaire pour l'ombre où il s'étend lentement mais sûrement sans jamais étouffer les autres plantes. Son feuillage persistant est d'un beau vert bouteille léché de pourpre au printemps et en été et devient presque noir en hiver sans rien perdre de son  gaufrage métallisé. Et puis les abeilles l'adorent!



bugle-pourpre.jpg


Non loin de lui, les premières ancolies dressent leur chapeau pimpant et étonnant. Elles se plaisent partout, même au soleil à condition de bien les arroser. Je leur ai choisi une place à mi ombre où elles se resèment sans faire de chichis:


ancolie-double-rose.jpg

Il y a deux ans aujourd'hui même, jour pour jour, naissait ce projet de jardin.

Souvenez-vous de ce chantier de grisaille et de mauvaises herbes:

photos-jardin-0569.JPG
Voici le même endroit aujourd'hui, après quelques milliers d'heures de travail quotidien. Et contemplant mes azalées, je me dis que quelques unes sur cette rocaille seraient du plus bel effet:

rocaille-2.jpg



rocaille


Même les oeillets de Chine ont survécu au très rigoureuses températures de l'hiver. Que demander de plus? Je suis ici comme une reine, ma vie est si belle, si simple et j'en ai conscience de plus en plus présente alors que la crise  s'étend en nappe d'huile et balaie bien des existences...

oeillets-de-chine-2.jpg
ET
Pour accompagner cette promenade, une Ronde champêtre de Chabrier:

dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/7_Musique_XIXeme_siecle_et_moderne/Chabrier/15_Cinq_Pie768ces_Posthumes__No_5_Ronde_Champe770tre.mp3&






Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Voyage au bout de mon jardin
commenter cet article

commentaires

corinne 21/05/2012 10:08


Me revoilà ! je dispose d'un peu plus de temps maintenant que le marché est passé pour te rendre visite sur ton blog Viviane !


Il est agréable de se promener dans ton parc qui s'étoffe au fil des ans et qui offre une profusion de fleurs et de couleurs très réussie ! Et cette ronde champêtre est fraîche et entrainante !


On devrait organiser sur Toulenne un concours de jardins fleuris !


Bises Viviane

Russalka 23/05/2012 09:31



 


Tu es adorable, j'espère que la fatigue de cette longue longue journée est bien oubliée ;o))) en tous cas, merci
encore de ton dévouement à la cause des plantes, des fleurs, des bonnes choses goûteuses ( les fromages achetés par Michel sont une merveille de saveurs) . Mon jardin embellit chaque jour, je
vois d'ailleurs déjà comment l'améliorer dès l'automne en bougeant encore et dédoublant les géraniums Vivaces pour en faire non une bordure ( comme actuellement) mais une belle grosse masse...
Bisous à toi Corinne!



Valentine :0056: 20/05/2012 10:03


Hier ma voisine est venue me demander :"Tu n'as pas quelques iris à me passer pour le bouquet que je prépare pour la communion de mon petit-fils ? Les miens
ont tous gelé". Eh bien les miens aussi... Il y en avait eu deux, ils sont fanés... Et comme il repleut les roses n'arrivent même pas à sortir. J'avais des roses trémières, elles ont gelé et
repris du pied : aucune fleur pour le moment.

Russalka 23/05/2012 09:14



 


Je pense que la terre n'est pas encore complètement réchauffée par chez toi. Si en plus la terre est argileuse, cela
retarde d'autant la pousse et la floraison. Par contre en été, tu auras davantage de fleurs qu'ailleurs!Penses tu à diviser tous les ans tes iris de jardin, en cassant le rhizome? Cela leur rend
du peps et permet des floraisons plus amples chaque année... Bisous



Valentine :0056: 14/05/2012 12:45


J'ai des glaïeuls en terre, mais ils ne font pas de petits, et c'est pourquoi j'en ai rajouté d'autres car je crains que les iris de Hollande que j'avais
plantés contre la rue ne repoussent pas : pour le moment ils ont eux aussi été frappés par le gel... Par ailleurs j'ai replanté des primevères qui semblent avoir crevé (à cause
de l'excès de pluie ?), des géraniums et des pensées (un peu gorgées elles aussi). On verra bien, si par exemple mes dahlais repartent (aucun signe pour l'instant ?) et ma fougère qui déjà a
souffert l'an dernier de la sécheresse du printemps et de l'humidité de l'été. Ici le climat est lourd, humide et un peu contrasté ; et puis les arbres de la rue ont des racines
sous mon jardin qui pompent la sève de la terre.

Russalka 20/05/2012 09:44



 


Normalement les dalhias devraient pointer leurs feuilles, en tous cas chez moi ils sont déjà bien avancés et quelques
boutons se dessinent.Je pense que comme tu le signales, les racines d'arbres ont une responsabilité primordiale dans les difficultés de ton jardin. Un truc: sortir tes plantes à l'automne et les
replanter en ajoutant au fond du trou de plantation des grains rétenteurs d'eau qui garantiront à tes plantes des réserves propres que l'arbre ne pompera plus. Bisous et désolée du retard, le
jardin m'a occupée à temps plein!



marlou 14/05/2012 06:21


Magnifique ! Que d'amour autour de toi...


Amicalement

Russalka 14/05/2012 08:12



 


Merci Marlou, mes fleurs en effet me rendent au centuple et même davantage les heures que je leur consacre!!!



aimela 12/05/2012 10:50


Quel magnifique jardin, j'adore tes iris , ils sont magnifiques . Tu te plains de la châleur, chez nous, il fait  froid .Je n'aime que très peu le printemps d'habitude mais là, je le déteste
, vivement l'été  mais c'est long  et j'espère qu'il sera  beau  après  le froid et la pluie. 

Russalka 14/05/2012 08:17



 


Mes iris sont de toute beauté cette année, j'ai essayé de retrouver les couleurs de ceux de Giverny, et espère en leur
croissance en nombre et beauté au fil du temps. Je te souhaite un beau soleil pour les jours à veni, tu as raison, un printemps trop longtemps gris ne donne pas de gaieté à l'âme. Bisous et merci
Aimela.



Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook