L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 23:17







rose-tremiere--gaura-rose-et-blanc--rosier-polyanta-.jpg


Le ciel est entre gris et soif
mais sur ma terre caillouteuse
les plates bandes se parent de rose et blanc.

Blanc de l'alysse et des gauras
rose des oeillets de poète, des rosiers polyantas, de la rose trémière.

Il est si difficile d'imaginer pour chaque saison une succession de fleurs s'accommodant des couleurs de leurs voisines, de leurs formes, se mettant mutuellement en valeur. Et qui acceptent les conditions d'ensoleillement, de pauvreté, de manque d'eau... Un vrai métier. Qui rentre doucement!


 
rosier-et-grenadier.jpg


Il y a des années déjà, nous avions planté côte à côte un grenadier et un rosier. Leurs robes pourraient jurer.
J'accepte comme un bonheur ce contraste un peu violent...

En arrière plan
se devine
les vagues d'un rosier
suspendu à l'échine
du portail désossé.



rosier-sauvage.jpg

A l'entrée de la maison, ma potée d'alysse, de lierre panaché et de patate douce à feuilles noires est comme allumée d'une fleur unique.
J'en attend bien d'autres de ses soeurs fugitives pour l'été
dans le même pot
mais tout de même, ce premier pétunia,
qu'il est doux au regard et bientôt...
au regret:


potee-ipomee-batat--alysse-et-petunia.jpg


Sur la rocaille au Nord, les hémérocalle Stella de oro se sont mises en trompette. Ce jaune d'or est époustouflant et en plus, ces fleurs qui sentent bon, qui sont comestibles, ont le parfait bon goût de fleurir à nouveau entre aout et octobre! Elles apporteront leur contrepoint aux staccato des oeillets de Chine en contrebas qui semblent ne pas savoir épuiser leurs couleurs:


au dela des hemerocalles


L'ombre de l'arbre semble couler vers le pré, emportant avec elle quelques nuances de la palette:

rocaille-en-descendant.jpg


Et le plus étonnant, cette rose trémière pourpre, comme peinte au pochoir sur le mur:

rose-tremiere-pourpre.jpg





Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Voyage au bout de mon jardin
commenter cet article

commentaires

Martine 15/06/2012 07:33


Bonjour Viviane,


Ah! Le temps me manque! Je néglige beaucoup de copinautes. Mais lorsque je m'chappe pour vister ton jardin, quel plaisir. Cette balade est un régal pour les yeux et le coeur. Je reviendrai noter
ta liste de fleurs.


Passe une bonne journée (  et caresses à tes fleurs)


Martine

Russalka 15/06/2012 10:09



 


Tu n'es pas la seule à courir derrière le temps ;o))) Hier j'ai consacré en pleine chaleur plusieurs heures à déplacer
des plantes sur le talus le plus haut, nettoyer, embellir. Pendant que Michel creusait le futur étang. Je caresserai mes fleurs en pensant à toi, mille merci Martine!



Valentine :0056: 12/06/2012 21:36


Je lui souhaite beaucoup de courage et suis persuadée que tu sais le soutenir efficacement.

Russalka 15/06/2012 09:11



 


Merci, intervention aujourd'hui, nous croisons les doigts...



dictionnaire 12/06/2012 12:16


c'est très joli ces fleurs!

Russalka 12/06/2012 20:38



 


Merci , c'est gentil!



corinne 11/06/2012 14:07


ton jardin s'étoffe merveilleusement... de bien jolis massifs fleuris et ta potée est vraiment réussie !

Russalka 12/06/2012 20:33



 


C'est gentil comme tout Corinne, j'espère que tu ne m'en veux pas de ce retard à répondre, tu sais pourquoi... Oui, la
potée est réussie et j'en suis très fière car j'en ai composé toute seule sans modèle mais avec cette merveilleuse ipomée Batata. je t'en donnerai un morceau cet automne quand je la rangerai dans
de la sciure pour l'hiver. Bises Corinne!



Sonya 10/06/2012 20:09


Que de douceur Vivi. Quelle passion tu as pour tout....!

Russalka 12/06/2012 20:31



 


Merci Sonya, c'est adorable, en effet, la passion, c"'est mon moteur ;o))



Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook