L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

21 août 2009 5 21 /08 /août /2009 13:40







Un ami scientifique - Directeur d'un laboratoire spécialisé en biologie des neurotransmetteurs à l'Université de Rennes - de passage chez nous il y a quelques jours nous expliquait avoir vu en Chine des régions entières dépeuplées de leurs abeilles et les agriculteurs conduits à polliniser leurs arbres à la main.
Cette disparition, constatée sur tout le globe,  a des causes multiples et dans lesquelles on retrouve fréquemment:

- L'usage de pesticides
- les tentatives de métissage d'espèces d'abeilles
- la mobilité excessive des apiculteurs et de leurs ruches
- certains produits phytosanitaires
- certains champignons
- les acariens

Détail ici

Il est un facteur aggravant depuis peu dans certaines régions de France : le frelon d'Asie.

Cette sale bestiole prospère au dépens des abeilles locales qu'elle dévore ou offre à  son propre couvain.
On ne sait trop d'ailleurs comment cet insecte classé catastrophe écologique est venu jusqu'à nous depuis ses lointaines montagnes d'Asie,  on suppose via  des containers en provenance de Chine vers le port de Bordeaux d'où la bestiole en question s'est répandu à très vive allure sur toute l'Aquitaine.

Il se trouve que notre jardin abrite un essaim...





Nous l'avons découvert il y a quelques jours au sommet d'un de nos acacias,  à quelques vingt mètres de hauteur - ce qui rend l'accès et la destruction difficiles sauf à posséder une voiture de pompier,  ces derniers ne se déplaçant plus pour détruire les nids.

Evidemment, on reste admiratif devant cette architecture de salive , de bois et de terre:



B

Ce nid doit faire dans les quarante centimètres de diamètre...
Admirable forme, aux ouvertures regardant vers le bas.
Il parait que l'intérieur est à plusieurs étages.
Urgence à détruire cette sale engeance dont nous avons vu un specimen
emporter comme le ferait un oiseau de proie
une malheureuse abeille qui grignotait dans l'écuelle d'un chat.

Son vol impressionnant, lourd ( car gêné par son colis vivant )
l'a conduit sur un premier arbre
nous ne savions pourquoi il ne prenait pas d'emblée la direction de son quartier
en fait, ce frelon qui s'attaque aussi aux papillons, profite de cet arrêt minute pour élaguer sa proie de ce qui pèse et gênera ses larves affamées.

Il est recommandé de porter une combinaison de six mm d'épaisseur avant de s'attaquer à ces essaims.
Ne reste plus qu'à trouver la dite combinaison. Le reste est prêt pour cette guerre étrange... qui ne fait que commencer.
Si vous trouvez un essaim, il est de la plus haute importance de le signaler en Mairie, une cartographie est en cours pour chaque région afin de mettre un terme à ce véritable fléau et sauver nos compagnes butineuses de toute éternité.






De Rimsky-Korsakov

Le vol du Bourdon


dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/12_Le_Tsar_Sultan__Le_Vol_Du_Bourdon_Extrait.mp3&




 

Partager cet article

Repost0

Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook