L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

/ / /

L’islam n’est pas une religion, mais une idéologie guerrière et conquérante

Article provenant de Risposte Laïque.


Je suis de retour en France après vingt-cinq ans de travail en Indonésie. L’Indonésie est un pays à 95% musulman. Le gouvernement, bien que laïc, y est déjà forcé d’accepter la charia. Durant ces années, de longs contacts m’ont saturé d’islam. Je dois avoir lu le Coran et les Hadits au moins quinze fois dans trois langues !

Dans votre difficile combat contre l’invasion musulmane en Europe, une chose essentielle me surprend encore tous les jours : l’immense majorité des Occidentaux considèrent toujours l’islam comme une ‘RELIGION’.

Or l’islam n’est PAS une religion. Du moins pas dans la signification exacte que nos langues européennes donnent à ce terme. L’islam est une ‘IDÉOLOGIE’.

En effet, lorsque nous parlons de religion, nous entendons :

-   la croyance en une divinité (la foi),

-   la pratique éventuelle d’un culte (fréquenter un temple, une église).

-   diverses valeurs spirituelles et sociales (détachement, dépassement de soi, altruisme, tolérance, espérance en l’au-delà),

Une religion reste donc dans le domaine privé. Le prosélytisme en fait partie, mais il reste marginal et pacifique, hormis bien sûr lorsque le politique et l’économique s’emparaient autrefois de l’outil religieux.

L’islam est fondamentalement différent.

Comme une religion, il englobe effectivement foi, spiritualité et culte.

Mais contrairement à une religion, le Coran (lisez-le !) déclare comme son objectif premier, d’abord et avant tout, d’imposer au monde un modèle sociétal temporel et spirituel unique, révélé, éternel et hors d’atteinte de toute critique.

Ce modèle intransigeant, les fidèles musulmans ont l’obligation absolue de :

-   le porter au pouvoir politique, en instaurant l’état islamique,

-   le répandre universellement comme seul système acceptable, de gré ou de force, par la persuasion, la violence ou la duperie.

L’islam ne relève donc pas de la sphère privée. Son prosélytisme est, non pas marginal, mais essentiel ! Il est en outre fondamentalement politique, conquérant, colonisateur et aussi particulièrement archaïque et réactionnaire.

L’islam ne peut être ni classé, ni appréhendé comme une religion. C’est d’abord et avant tout une idéologie expansionniste et totalitaire. L’islam englobe bel et bien des éléments religieux classiques (foi et culte), mais seulement en tant qu’outils.

Etant donné la nature-même du message coranique, il ne peut y avoir d’islam modéré, contrairement à ce que la bien-pensance s’évertue à vous faire croire. Les musulmans dits ‘modérés’ sont, selon le Coran lui-même, de piètres fidèles. Tout discours modéré est soit le fait de ces médiocres qui éludent l’essentiel du commandement coranique, soit un habile hors d’œuvre avant le plat de résistance. Au bout, il n’y a que le ‘Véritable Islam’ tout court !

Je suis d’accord avec vous : il est naturel et urgent de nous protéger de cette idéologie dangereuse. L’histoire de l’humanité n’est-elle pas encore une succession de luttes où le meilleur gagne ? Quittez l’Europe durant quelques mois seulement, et vous conviendrez que le concept pacifique d’une société globale restera encore très longtemps une lointaine utopie !

Malheureusement, les salutaires reflexes de cohésion sociale en Occident se sont émoussés,

-  par l’avènement d’un nouvel esprit mondialiste au service du néo-libéralisme, qui s’obstine à diluer son analyse dans le profitable idéal du ‘vivre-ensemble’.

-   par une méconnaissance croissante de l’histoire et de la géopolitique.

-   par la confusion de concepts essentiels (‘religion’ vs ‘idéologie’).

-  par l’ignorance : combien de Français ont-ils effectivement pris la peine de lire et d’analyser le Coran ?

Tout ceci amène à dramatiquement sous-estimer l’envahisseur.

Beaucoup trop de Français mettent toujours maladroitement l’islam sur un pied d’égalité avec le catholicisme, le protestantisme, le judaïsme, l’hindouisme ou avec la philosophie bouddhiste. Il leur semble donc a priori logique de baser leur défense sur l’argumentation laïque.

Or, la Loi de 1905 a été conçue en réaction aux seules religions judéo-chrétiennes, alors que notre nouvel adversaire est par nature très différent, autrement plus ambitieux et combien plus tenace et motivé !

Je crains réellement que nous soyons d’ores et déjà en danger de perdre ce nouvel affrontement de civilisations.

Qu’on se le dise donc en tout état de cause : c’est à une IDEOLOGIE que nous faisons face aujourd’hui, et non pas à une RELIGION !

La différence est énorme !

Philippe Laperouse

Partager cette page

Repost 0
publié par

Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook