L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

/ / /

 



Personne ne semble réagir aux propos ineptes du dénommé Tariq Ramadan, suite à l'affaire Merah.

Personne ne semble comprendre que la marche forcée de la France vers l'islamisation a commencé et que plus nous offrirons de tribunes à ces gens là, qui se réclament d'une idéologie meurtrière, criminelle, revancharde, obscurantiste et tueuse des libertés de créer, de penser, d'agir ou de simplement vivre en hommes et femmes libres, plus nous ferons comme si cela n'avait pas été dit, plus nous renforcerons l'islam dans sa conviction qu'il a raison de pousser la porte et y fourrer le pied. Moins nous aiderons les musulmans lucides, paisibles, qui veulent vivre leur religion dans la tranquillité voire la quitter, tout simplement.

Que dit le soi-disant intello de service qui sert de bouclier "pensant" à des armées qui vomissent l'occident et les terres qui les accueillent avec naïveté?

Ceci, sur son blog:

Que le meurtrier était "
 Un pauvre garçon, coupable et à condamner, sans l’ombre d’un doute, même s’il fut lui-même la victime d’un ordre social qui l’avait déjà condamné, lui et des millions d’autres, à la marginalité, à la non reconnaissance de son statut de citoyen à égalité de droit et de chance. Mohamed, au nom si caractérisé, fut un citoyen français issu de l’immigration avant de devenir un terroriste d’origine immigrée. Son destin fut très tôt enchaîné à la perception que l’on avait de ses origines. Dans la provocation, il a bouclé la boucle : il s’est perdu dans cette image, autant déformée que dégradante, pour devenir « l’autre » définitif. Pour les Français de France, il n’y a plus rien de français chez l’Arabo-musulman Mohamed. Il n’y a pas à excuser son acte. "


C'est remarquablement construit, par thèses et antithèses. On commence par essayer de nous faire pleurer sur le sort du criminel et oublier qu'il y eut dans cette affaire sept autres morts dont des enfants.
Coupable mais moins que la société qui a fait de lui un meurtrier. A plaindre au moins autant que ses pauvres victimes. Victime lui même d'une fatalité, donc irresponsable aux yeux de toute loi car c'est bien connu, la main du destin exonère celle de celui qui en est le jouet... Victime du regard que les autres posaient ou ne posaient pas sur lui.
 
Quels autres? Les français de souche? Les non musulmans? La petite fille assassinée si lâchement  et qui a payé dans une terreur qu'on imagine pour une nébuleuse indistincte sur laquelle le brillantissime Ramadan ne sait qu'apposer le terme " On "??? Cela signifie quoi, cet index pointé sur les français, selon Ramadan coupables dans leur ensemble de la dérive d'un musulman incapable de se mouler dans les vêtements de la République? Et on vient ensuite nous reprocher l'amalgame???

Cela signifie simplement que Monsieur Ramadan se refuse à reconnaître que l'influence du Coran conduit des êtres déjà passablement paumés à mettre en acte des injonctions violentes, criminelles, racistes, haineuses, édictées par le dit livre.

Cela signifie que Monsieur Ramadan refuse de voir de son côté la responsabilité de la communauté musulmane qui entourait le meurtrier.

Cela signifie que Monsieur Ramadan refuse de reconnaître la responsabilité de  la mère de Merah dans les déviances de son fils. D'ailleurs, et pour suivre le modèle sophistique de ce " penseur ",  comment aurait elle pu agir autrement, elle, femme musulmane à laquelle sa religion ne donne qu'une place de meuble, de bête à procréer, de servante, d'enfant immature et placée à vie sous la coupe des hommes dont ses fils?

Monsieur Ramadan  a raison par contre lorsqu'il souligne que pour les français de France l'Arabo musulman Merah n'a plus rien de Français, en termes de valeurs citoyennes, de respect de l'ordre public, d'empathie même envers les plus faibles ou ceux qui servent l'état.

Mais il a tort s'il pense et véhicule que c'est en raison de ses origines ethniques que les français ( du moins ceux qui osent en parler) ne trouvent aucune excuse à ce crime abominable. C'est le crime en lui-même qui est odieux.
Si en plus le meurtrier revendique avec fierté son acte et regrette seulement de ne pas lui avoir donné plus d'ampleur, au nom de son idéologie religio-fasciste et de son livre de chevet préféré, on ne peut qu'être consterné de constater que la lecture du Coran ne donne pas à certains de ses lecteurs de rails moraux, éthiques, humanistes, citoyens. Et en ce sens, Merah ne peut plus appartenir à une nation qui fut un phare de la pensée. Il a bafoué le sol sur lequel il est né. En d'autres temps il eut mérité la mort ou à tout le moins, l'exil et le bagne.


D'ailleurs, cette phrase: les français de France...  tiens, tiens, il y en aurait donc qui ne le seraient pas? Mais comment Ramadan se tire -t-il de ses pirouettes incessantes entre citoyens français (universalité) et français de France ( différentialisme)
Il y aurait donc une universalité utile certains jours et un différentialisme ou communautarisme utile les autres jours? On peut être citoyen quand cela nous arrange et communautaire les autres moments? Il est un temps où il faut choisir... Définitivement, son camp!


Le plus intéressant est pour la suite.


Espérons néanmoins que la France entende une leçon que Mohamed Merah n’avait ni l’intention ni les moyens de lui donner : il était français, comme toutes ses victimes
"

La France, dans sa globalité bien sûr, car pourquoi se priver de tenter de culpabiliser des millions de français, eux qui obéissent pour leur grande majorité aux injonctions d'état " Pas de vague, pas d'amalgame, pas de stigmatisation et bla bla bla... ",  eux qui sont régulièrement sur leur propre territoire victimes silencieuses et oubliées de violences en tout genres, eux qui ne sont pour rien dans cette série de meurtres, eux qui respectent les lois de leur république fondée sur la laïcité et la séparation des églises et de l'état, eux qui par leurs impôts paient sans broncher les multiples tentatives d'insertion de populations qui veulent les avantages de la nationalité française sans ses inconvénients, pourquoi ne pas les faire se sentir coupables et leurs dirigeants avec eux, de la dérive d'un homme manipulé par ses lectures et son entourage plus ou moins proche de dangereux facistes?

De quel droit et à quel titre le sieur Ramadan nous assomme-t-il de ses espérances?

Quelle leçon, Monsieur Ramadan? J'en vois une et une seule seule: l'urgence de compter nos troupes et de rentrer en résistance contre tout signe d'appartenance voyante à votre idéologie pseudo religieuse, contre toute tentative de squatter nos institutions et y faire rentrer peu à peu vos lois iniques, imbéciles et arriérées.
En témoigne par exemple ce qui se passe actuellement en Allemagne dont personne ne parle, la bien pensance, vous savez, cela fait des dégats, au moins autant que le Coran... Bref, que se passe-t-il en Allemagne?


 

 

Abou Nagie, prêcheur salafiste d’origine palestinienne installé en Allemagne, veut que tout allemand non-musulman se convertisse à l’islam, “la seule vraie foi en Allah et son prophète” dit-il.

À cet effet il a mis en place une gigantesque opération de distribution gratuite de copies traduites en allemand du Coran, qu’il a appelé Opération “Lies !” , se fixant comme objectif  d’écouler 25 millions de copies.

300 000 traductions du Coran déjà distribuées

Jamais le zèle  des missionnaires islamistes allemand n’avait pris les propotions de ces dernières semaines. Plus de 100 stands d’information ont été installés par les salafistes, en particulier en Westphalie Rhénane, en Basse-Saxe, à Hesse et Hambourg.

L’approche des missionnaires islamiques est simple et efficace: les musulmans allemands sont appelés à acheter un exemplaire du Coran (couverture rouge) afin de financer la distribution gratuite d’une copie supplémentaire du Coran (couverture bleue) à un non-musulman. La distribution publique se faisant dans les rues, les places de marché,  et dans ”des kiosques d’information”. . Les intéressés peuvent aussi commander gratuitement leur traduction du Coran sur ​​leur site Internet.

Le plan semble fonctionner. Selon Ibrahim Abou Nagie, ils auraient déjà distribué plus de 300.000 exemplaires du Coran, non seulement dans la rue,  par la poste, mais aussi dans les prisons, les écoles et même les jardins d’enfants. Des dizaines de milliers d’autres copies ont déjà été commandées par Abou Nagie. Le livre saint de l’islam est en surabondance sur le terrain.


L'urgence de démontrer l'insalubrité des hypocrites de votre espèce qui par des discours tortueux mais aisément démontables à qui entend votre soi-disant culture, relancent sans cesse la haine des jeunes paumés, venus en Europe ou nés en Europe et qui plutôt que de s'évertuer à comprendre que lorsque l'on porte une nationalité, cela doit être avec sens de l'honneur, préfèrent tâcher le sol qui les accueille.

La Vie, Monsieur Ramadan, est effort, travail. Travail sur soi, surtout.
Quand on veut être accepté, il faut y mettre du sien. Ne pas espérer que cela se fera tout seul, sur votre simple bonne mine. Aller à l'école, être courtois, discret, respectueux des autres, de leurs croyances et de leurs idées. Avoir en ligne de mire:" Les circonstances ne sont simples pour personne, mais je veux m'en sortir avec honnêteté et droiture".
Des enfants des cités y parviennent. TOUS peuvent y parvenir si chacun y met du sien et d'abord les familles issues de l'immigration.

 

Et si on n'y parvient pas,
* au lieu d'en rendre responsable le reste du monde,

* au lieu de commettre violence sur violence comme l'islam l'a fait il y a deux jours dans un silence assourdissant au Nigéria contre une église Chrétienne; bilan des dizaines de morts et de blessés.. 

*au lieu de proférer des inepties dignes du régime Nazi comme l'a fait l'imam Qaradawi  qui osa dire en 2009 de notre ère: 
Tout au long de l'histoire, Allah a imposé aux Juifs des personnes qui les puniraient de leur corruption. Le dernier châtiment a été administré par Hitler. Avec tout ce qu'il leur a fait - et bien qu'ils aient exagéré les faits -, il a réussi à les remettre à leur place. C'était un châtiment divin. Si Allah veut, la prochaine fois, ce sera par la main des musulmans
 
* au lieu de demander comme l'imam de Bordeaux que l'histoire de France soit modifiée afin d'y intégrer ce que l'occident doit à la culture musulmane (c'est à dire rien, rien, rien) et en enlever ce qui les blesse ou met mal à l'aise ( Charles Martel, par exemple?)
* au lieu de prendre les gouvernements occidentaux pour des imbéciles et s'appuyer sur le respect du droit et des personnes qui est l'apanage des pays évolués afin de mieux les circonscrire et en abuser
* au lieu de persister dans la sottise, la violence, la pensée courte,

oser enfin suivre la réflexion d'une ex musulmane courageuse et clairvoyante:

Les musulmans doivent se demander ce qu’ils peuvent faire pour l’humanité, avant d’exiger que l’humanité les respecte

Tariq Ramadan et son double langage.


Une famille musulmane porte plainte contre un professeur de géographie espagnol qui parlait... du jambon!!!




Partager cette page

Repost 0
publié par

Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook