L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 02:00

 






                    dewplayer:http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/1/01/82/90/tendresse.mp3&



Non pas la lueur vive écrasante des ombres
le cercle aux bords tranchants
comme une hostie glacée
tailladant les visages 

Non pas le halo blême des lampes de l’ hiver
pleines lunes rythmant la courbe de nos hâtes
et l'approche n'oser au claquement des pas

Non plus le feu qui tient
dans son poing ramassée
la bûche tendre à son baiser
fondante que main fuit

Pas même rire pourpre des pierres chauffées
aux lèvres du désert


Mais
la
lumière vivante
liquide
chant d'elle inépuisée
voix
chancelante
voix
qui devine
étreint
et rend







Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Non pas...
commenter cet article

commentaires

corinne 23/06/2012 10:11


Merci Viviane... de tes mots ruisselant de tendresse ! Si l'on pouvait disposer d'un vaporisateur recréant une atmosphère tendre et aimante autour de nous, le monde serait moins empli de stress,
haine...


(j'ai lu ton commentaire précédent et concernant un logiciel enregistreur de voix, William me dit qu'il en existe un gratuit sur internet "audacity" qui pourrait t'être utile...)


 

Russalka 25/06/2012 08:55



 


L'idée du vaporisateur à tendresse me charme infiniment! Je vais demander à Michel, bricoleur dans l'âme de se pencher
dessus ;o)) Merci aussi pour le renseignement, je vais me chercher cela... Bises et à cet après midi!



Désirée 20/06/2012 08:14


Quand d'un blog surgit la voix de son auteur, je suis bouleversée. C'est que l'on entend tellement de l'autre, au creux de la voix. Tendresse, il y a un je ne sais quoi de plus léger, de moins
solennel, de plus doux peut-être dans ce mot que dans "amour".


Je suis particulièrement frappée par l'emploi du mot "liquide" dans votre dernière strophe. Etrangement je le ressens comme une matérialisation de la tendresse, Lumière liquide, oui chaleur
douce.

Russalka 20/06/2012 20:03



 


Cela me touche infiniment ce que vous dites, Désirée, et d'autant plus que je ne sais comment m'enregistrer désormais,
ayant par inadvertance jeté à la poubelle de mon ordi un petit logiciel qui me le permettait et que je vais devoir racheter... J'aime la tendresse, elle est sans passion, elle est paisible,
calme, guérisseuse.
Lumière tamisée... Liquide.
Vous avez merveilleusement lu ce poème et à ce titre, l'avez re-écrit!!! Merci!



Miche 19/06/2012 07:43


Avec tendresse...


Merci pour tes mots source..

Russalka 20/06/2012 20:00



 


Merci à toi, Miche, si je pouvais être source pour moi ;o)) en ce moment des soucis familiaux qui plombent le
moral...



renaud 17/06/2012 19:08


Viviane, en lisant et relisant ton poème , en lisant et relisant les nombreux commentaires laissés je me dis que tu as bien fait de ne pas supprimer ce fil de dialogue.Pour le reste ton texte est
splendide.C'est bien sûr, notamment, la tendresse qui sauvera le monde.

Russalka 18/06/2012 09:00



 


Merci Renaud, j'aime bien remettre en ligne de vieux articles, avec aussi tous ceux qui d'une certaine mainère, le
lisant ( ou relisant) ont contribué à son édification...



ulysse 16/06/2012 17:08


les lèvres du désert cachent parfois une source....

Russalka 18/06/2012 08:54



 


Bien sûr et aussi... des beautés. Merci Ulysse!



Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook