L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

8 juillet 2009 3 08 /07 /juillet /2009 18:27


  


    Il était des temps, on l'oublie aujourd'hui, et peut-être est-ce aussi pour moi le lieu de le dire, il était des temps où l'on ne savait bien que ce qu'on avait copié maintes fois, et conservé précieusement près de soi.
 
    Aujourd'hui, la technologie nous offre une toute puissance qui n'est que de façade. Nous savons une bibliothèque universelle à notre disposition, il suffit d'appuyer sur les bons interrupteurs... si j'ose dire. En sommes nous plus forts?

  
    Je vous parle d'un temps...

    Louis Antoine Ranvier est né à Lyon en 1835. Difficile même sur la toile de retrouver une biographie de cet homme qui fut, excusez du peu, professeur au Collège de France, membre de l' Académie des sciences, neuropathologiste et histologiste français dont les ouvrages font encore autorité. Il n'aimait travailler qu'à la main, jamais ne se servant du microtome. Célibataire toute sa vie, distrait, excentrique et parfois de rude caractère, ses étudiants et collègues le vénéraient, quoiqu'il n'ait jamais rien fait pour obtenir une reconnaissance publique dont il semblait se moquer.

    Figurez-vous que cet homme me concerne : il s'est intéressé bien sûr à toutes les cellules, mais plus particulièrement aux cellules nerveuses, ou neurones, et fouillant ces derniers, à la gaine de myéline qui entoure nos cablages intimes.

    Cette gaine est capitale puisque c'est elle qui conduit l'influx nerveux. Imaginez un cable électrique dont la gaine qui l'entoure serait celle qui conduirait le courant. C'est cela la myéline, et lorsqu'elle est endommagée, le courant ne passe plus, conduisant à toutes sortes de petites misères particulièrement étonnantes dans ... la sclérose en plaques. Les plaques de cette maladie sont ni plus ni moins les cicatrices de blessures que le système immunitaire a infligé au système nerveux. Ces plaques de myéline durcie, sclérosée, ralentissent puis finissent par empêcher la conduction nerveuse.

    Bref, Ranvier a découvert, entre autres choses, de minuscules étranglements le long des gaines de myéline, auxquels il a donné le nom de Noeuds de Ranvier
    Cela lui a permis de constater que, rencontrant une moindre résistance au niveau de ces étranglements, l'influx nerveux sautait d'un noeud ( de Ranvier ) à l'autre.

    Un Ami a offert à Michel il y a peu un cadeau aussi somptueux que délicat:
un cahier de cours manuscrit d'un étudiant de Ranvier

    Le cahier est très doux au regard, à la pulpe des doigts,  on sent qu'il fut aimé, tenu avec respect. La douceur de sa teinte apaise profondément.
Il nous porte entre ses lignes, de page en page, de croquis en croquis, toute la déférence d'un élève pour le savoir qui lui est dispensé. Toute sa modestie d'apprenant qui ose laisser trace de ses erreurs... aussi. Les ratures sont lancées comme des majuscules.
Je vous laisse déguster...

Ranvier2


    Les leçons sont prises d'une plume fine, précise et légère, l'écriture inclinée vers la droite, serrée et pleine d'élan dit toute la passion, le sens de l'espace, les dessins sont d'une qualité exceptionnelle... Michel y a retrouvé avec bonheur ses propres pas de jeune médecin découvrant notre infiniment petit
.
Visiblement cet étudiant était vétérinaire.

Ranvier3


    On trouve là un esprit qui manque en nos temps hypertechnicisés où tout est potentiellement jetable : la paix qui se dégage de notes studieuses, la probité d'un graphe posé dans la lenteur, le gout  de l'objet que l'on gardera près de soi qui nous nourrira longtemps après .

Il y a de l'esprit, et vivant, dans ces pages anciennes. J'avais envie de les partager. Merci à l'Ami et à son libraire de ce très beau cadeau...


De Camille Saint-Saens, exact contemporain de Louis Antoine Ranvier

 





Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Coup de coeur pour des livres
commenter cet article

commentaires

ranvier carole 15/02/2011 23:48




Russalka 17/02/2011 09:54



Que répondre? Merci de la visite!



O 12/07/2009 16:41

J'ai cru un instant que tu parlais de François Auguste Ravier, peintre très connu et Né à Lyon.Ton article est très intéressant... les savants sont souvent modestes, se préoccupent plus de leurs recherches que de la célébrité

Russalka 15/07/2009 10:47


Louis Antoine Ranvier, c'est dommage, on ne trouve trace de lui nulle part sur la toile et très peu d'ouvrages et pourtant, quelle
révolution dans la compréhension du fonctionnement cérébral.
Merci en tous cas du rapprochement, ce doit être un patronyme aux déclinaisons courantes dans cete région, je chercherai des toiles de ce maître
cet autre maître
car Ranvier en fut un.


Valentine 11/07/2009 16:12

Un article très émouvant. En effet, que de gens extraordinaires restent méconnus, ou sont rapidement oubliés de la plupart ! Ton explication de la sclérose en plaques est lumineuse et m'a ouvert des horizons. On ne me l'avait pas du tout expliquée de cette manière. Ce cahier est un merveilleux cadeau, un hommage certainement à Michel (ou à toi ?). Par contre, écouter "le Cygne" de Saint-Saëns à la flûte ne me dit rien du tout, moi qui ai travaillé le violoncelle avec passion : ce ne sera plus un cygne, mais une alouette !! Je suis dans un agréable camping près de Sarlat, il fait en effet très beau (plus beau qu'en Bretagne où est ma mère !), et autour de nous il y a pas mal de bordelais qui viennent pour le week-end du 14 juillet. A Issoudun, tout est en branle-bas, voire en démolition (espace-vert transformé en parking pour "la caravane du Tour", ronds-points enlevés pour que les cyclistes ne se cassent pas la figure dessus) : le Tour y fait étape précisémeznt le 14 !!! On aime mieux revenir après...

Russalka 15/07/2009 10:40


Tu as bien raison de te mettre au vert, et d'autant plus que la chaleur doit être intenable en ville.
Pour cette année, les vacanes sont finies ( 14 jours en tout en une année... cest maigre mais c'est comme ça)

oui, ce cahier d'étudiant est une pure merveille, nous le montrons à tous nos amis
j'essaierai de trouver la version violoncelle du cygne, que je rpéfère aussi
bisous et à demain la joie de te lire, là je suis denouveau dans le repassage, nettoyage, courses et tout le tintoin...


Roland 11/07/2009 09:59

Un mot juste pour te faire savoir le plaisir à lire tes articles.

Russalka 15/07/2009 10:33


Merci Roland, le plaisir sera
je n'en doute pas
au RV chez toi, demain.


clem 10/07/2009 23:37

très beau cadeau que tu nous fais partager.. bonne fin de semaineclem

Russalka 15/07/2009 10:30


merci à toi Clem et à demain, comme je 'lai dit précédemment, je préfère prendre mon temps demain que te lire à la va vite
;o)


Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook