L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 15:28

 




Je n’ai appris qu’au bois, à la pierre, au silence
je n’ai appris qu’au vent mais ce savoir n’est rien
devant cette constance
innombrable et pointue de l’herbe du jardin

ll pousse en chaque brin
la mémoire des nuits
qui bourdonnent en bas dans les caves du monde

Ah ? Elle serait ronde
la terre? Mes pieds ne savent pas
cette géométrie


Je ne suis plus
d’ici...









Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Chemins de solitude
commenter cet article

commentaires

Martine 12/01/2013 11:58


Me revoic ici.


La mémoire de l'herbe, des feuilles, de ce grand tout qui nous entoure. Que de mots à deviner au secret du ventre de Gaïa


Ronde? dèjà, ici, dans le jardin, beaucoup à voir au coeur du petit.


Superbe poème. J'aime également


Belle journée à toi Viviane


Martine

ulysse 12/01/2013 11:24


Magnifique texte Viviane que je me suis lu à voix haute pour mieux communier avec ce brin d'herbe !

Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook