L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 15:40



Ecoute

sans forcer ton entendre
dans l'eau de ton regard il ne doit être pris en otage


Ecoute
il te parle
pas les mêmes maux que toi
comme le vent d'un épi de blé à l'autre va
et si ses nuits sont borgnes et ses jours éblouis
et si le lendemain il est tout le contraire
sans forcer ton entendre

Ecoute

Tu sais
celui qui n'eut jamais de place autre que celle qui lui fut imposée
flotte dans un monde intermédiaire
le surgissement parfois blesse ses lèvres mais il a besoin de flotter
avant d'aller à sa propre rencontre
sans en être empêché par tes propres regrets
tout ce qui te fait expliquer l'amour plutôt que de l'offrir
laisse le temps s'emboucler
réunir ce qu'il fut ce qu'il est et sera

A chaque fois
que tu es tentée de cueillir un coquelicot
rappelle toi ta main arrêtée par le souvenir de son flétrissement


Vous êtes en miroir
aime ces eaux bruissant leurs chansons oiseau mouche



Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Ecoute...
commenter cet article

commentaires

Babou* 10/10/2008 10:24

J'aime venir écouter tes mots... et celui là me touche profondément. Peut être parce que ce qui est écrit là peu de gens sont capables encore d'offrir cette écoute... Et puis je me pose là pour te souffler toute la force nécessaire pour t'aider à mieux aller... je pense à toi... Sourire pour toi Babou*

Russalka 12/10/2008 15:19


Merfci Babou*, c'est gentil.
Toçn épaule me fait du bien.
je t'embrasse


jeanine Bourzeix 03/10/2008 11:26

Beaucup d'intéret pour votre site, où je me retrouve souvent,dans ma recherchede mots qui touchent juste, et qui engagent à penser, à rêver aussi

Russalka 04/10/2008 08:33


Merci beaucoup Jeanine, celma me touche beaucoup


Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook