L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 08:00



Déjà quatre heures de colère.

Et je les vois vieillir
   blanchir
      se ratatiner sous les coups silencieux de leur rage.
   Je m'exerce à tourner les pages
           par la seule force de la pensée

La punition est bien sévère

pour un homme pressé.

Mon visage d'aujourd'hui traîne dans une autre journée
   mes mains ne saignent plus.
 Comment ne suis-je pas mort de ces morts-sures?

Leurs lèvres étaient si douces et je m'imaginais feuille de salade

ou trèfle ou ce que vous voudrez
        c'est quand ils ont tranché l'artère
que j'ai eu mal
un peu.

Que les choses soient claires
il ne me reste aucun espoir.

Mais la punition est bien sévère
pour un homme pressé

Bien sûr je cornais mes livres
       les griffais de mes notes avant de les perdre
   bien sûr je pleurais quand il fallait rire
      commentais les intrigues avec partialité
  au lieu de me laisser porter dans la lenteur par le miracle des mots

Mon coeur d'aujourd'hui traîne dans un autre puits
mais il ne saigne plus
peut-être suis-je déjà mort de ces morts-sures
si douces qui vengent les pages lassées
de mon orgueil d'homme pressé.


Pour l'atelier Milletunes






Partager cet article

Repost0

Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook