L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

19 septembre 2008 5 19 /09 /septembre /2008 11:27


Elles ne savent ni l'une ni l'autre leur taille respective.
Que
voient-elles réellement l'une de l'autre
mystère...
Nous les avons mises face à face... pour voir.
Madame Ecrevisse provient d'une pêche matinale de Michel.
Madame Minette provient de son sommeil interrompu
pour la circonstance.
Il traine encore autour de ses oreilles ce halo lumineux
qui dit la persistance du rêve




La chatte ne fera que respirer
de tout son être mais surtout de la patte
avec douceur
 sans agressivité
cette bête étrange et qui semble tenir à sa carapace
et en même temps lui faire tellement confiance
qu'elle peut se permettre de tourner lentement le dos




Minette prend de l'assurance
elle voudrait jouer
Laisse-toi apprivoiser ...
Pas question ! dit Madame aux pinces en alerte.


Et la voici dressée sur sa queue
tandis que la chatte
hérisse la sienne.

Chacune son vocabulaire



Nous étions prêts à bondir si la féline manifestait la moindre agressivité
envers la petite bête.

Cela n'eut pas lieu.
Madame Minette finit par lui tourner le dos,
comprenant qu'elle n'aurait jamais le dessus
sur une adversaire aussi dé
terminée
et qui dansait un si valeureux ballet.

Madame Ecrevisse a rejoint ses soeurs au congélateur
où je les ai anesthésiées de froid
pour que leur court bouillon leur semble moins féroce...






Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Belles photos de Michel
commenter cet article

commentaires

aimela 04/03/2009 11:18

C'est super  tes liens vers d'autres de tes articles, je n'avais pas lu celui là ( sourire) . On a la peuve que les animaux sont moins méchants entre eux que les humains ( rires)

Russalka 05/03/2009 08:43


J'adore cette séquence entre écrevisse et chat, oui, le respect entre espèces animales est plus flagrant qu'entre membres de l'espèce humaine;Mais un ami de l'INRA
m'a toujors dit quer ce seraient les virus qui auraient raison de nous... Bisous Aimela


orchis-mauve 20/09/2008 10:08

Par toi ou par la chatte, son sort est semble-t-il règlé définitivement : la mort

Russalka 20/09/2008 11:04


C'est vrai et crois bien que cela m'a fait peine( sur le moment, pas en les dégustant...)
ceci dit, j'en ai attrapé une sans faire atention et cela pince très fort,
mon doigt en est encore tout surpris... Merci Juliette


Merlin le zeteticien 19/09/2008 21:13

J'en pince pour cette écrevisse dit Minette en guise de préambule.J'aimerais bien faire un chat avec ce félin dit l'écrevisse en essayant de lui serrer la pince.Les chats essaient d'attraper les poissons de mon bassin : je crois que je vais y mettre des piranhas ... ou alors des écrevisses non anesthésiées ?Oui Colette écrivait des trucs comme ça quand j'étais jeune (je veux dire quand je la lisais encore...) (°!*) Mais bon, je préfère aujourd'hui lire les histoires naturelles de Viviane Lamarlère.J'adore les histoires d'animaux ! Elles sont bien plus humaines que les histoires d'hommes. Et puis "écrevisse" c'est un mot venu du francique, soyons Francs, alors que "chat" vient du latin cattu pour plaire et pour séduire. Chacune son vocabulaire ! Ça m'en a tout l'air !Entre parenthèses j'ai adoré "le halo lumineux qui dit la persistance du rêve".Et puis les décourcis du jeu de piste hanté aboutissent nécessairement à un chat qui finit hanté, pardon en "t". Mais c'est un joli laboratoire de liens ou un labyrinthe hanté. Et ça vaut toutes les chaînes du monde boudiou !

Russalka 20/09/2008 11:18


J'adore ce que tu as écrit là, qui est pétillant comme toi. Tu aurais pu écrire cette histoire là et bien mieux que moi, en tous cas ton retour lui donne une
vigueur nouvelle!
L'écrevisse a immédiatement senti qu'il y avait une étrangère, ces animaux sont-ils sensibles aux odeurs, comment voient-ils ce qui les environne, j'ai cherché en vain sur la toile et n'ai rien
trouvé. peut-être que la vision des écrevisses n'intéresse personne?
Les chats ont assez visiblement peur des écrevisses, comme des hérissons, quelque chose doit être notifié quelque part dans leurs gènes à ce sujet ;o))

Tu vois, tu me fais découvrir une étymologie jusqu'alors ignorée. Et cela me fait d'autant plus plaisir que tu l'insères dans une conversation toute en souplesse et finesse ( oui, ce rêve... il me
persiste à moi aussi et me travaille)
Contente que tu aies suivi le fil de ce chat tôt hanté ;o))
rencontre exceptionnelle , oui, c'est le mot, comme toi

Je mets en liens les uns les autres tous mes articles comme me l'a suggéré Bruno, et ce n'est pas une mince affaire... Mais effectivement cela vaut toutes les chaînes, je crois...
Si je ne veux plus rien perdre, c'est la seule solution ( perdu deux textes hier et je ne sais combien d e MP3 inactifs en arrière du blog)

bisous et merci de ce joyeux rebond de Matou des mots



Luc Comeau-Montasse 19/09/2008 19:30

La rencontre et ce joli ballet méritait le commentaire poétique que tu nous en donneson les croit en présence réelleces deux êtres saisis de cette juxtaposition inattenduede principes si différents l'un de l'autreLa fin est ... délicieusement non cruellemalgré la fin (sourire)²

Russalka 20/09/2008 11:09


Merci Luc, il me tenait à coeur qu'elles apprécient
l'oignon, le laurier, la carotte (sourire)
et j'ai pris toutes précautions pour que ce ne soit pas une dernière expérience
cuisante ...
cela reste un peu cruel quand même quand j'y repense.


Valentine :0056: 19/09/2008 19:14

Superbe reportage. J'ai vu des scorpions jaunes au désert... Je me demandais de quelle race de scorpions il pouvait bien s'agir !

Russalka 20/09/2008 11:07


Dans le désert et au Sahel, on trouve je crois tous les scorpiions possibles et imaginables, dont les gris qui sont redoutables. Aucun n'est inoffensif,
beaucoup sont mortels. Mais ici ce sont , je crois, des cousines du crabe.


Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook