L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 05:15


Ecoute
la douleur qui se dit

l'innocence lynchée remonte à la surface
les doigts ne battent plus leurs contretemps d'argile
et la voix
un champ mort
a perdu son bien-dire

C’est le début de tous les débuts
le renoncement au beau
à ce qu'on met en ordre
langue bas fouillant tout près du loin inscrit
en cette étrange place où le Sois fut sanglé

Ecoute
c’est lorsque le corps et la voix ne disent pas exactement la même chose
que quelque chose est dit


Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Ecoute...
commenter cet article

commentaires

Babou* 22/09/2008 12:29

Qu'il est beau ce cheminement de l'écoute même si parfois il est douloureux on sort apaisé de tes mots...

Russalka 22/09/2008 17:11


Merci Babou*, c'est un peu mon chemin, un peu celui de celles et ceux écoutés,
qui comme tu le fais remarquer fut souvent douloureux
beaucoup d e celui qu'il me reste à marcher.

Cela me touche infiniment que tu aimes... Bisous ;o)


Vanina 21/09/2008 16:29

Entre l'être et le dire, à la lisière, il y a la fragilité, l'indicible pourtant si visible...J'ai bcp aimé tout ce poème qui parfois confond celui qui écoute et celui qui aimerait dire, celui qui fait silence et celui qui le soutient par les mots...SourireVanina

Russalka 22/09/2008 08:34


C'est toute la douloureuse question du transfert-contretransfert
que tu poses là
elle est inévitable
bien sur pour celui qui est écouté
mais parfois aussi pour celui qui soutient de son silence ou ses encouragements;
Bisous et merci du sourire que je connais en vrai (sourire)


Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook