L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 03:19




jeunefille.jpg

Femme des pays profonds
ta démarche alanguie
les beaux fruits sur ta nuque ruissellent
et le chemin devant quand le soleil morfond
les ombres rétrécies

Ah… ! tes fesses
coco de mer coquilles chair collier glissant à contre jour
la brinquebalante caresse
de tes seins en pleurote
que traient insouciantes menottes
d'un bambin décalé sur les hanches
ton beau regard qui penche
vers les avant amour

Afrique ma terre ma terre ma terre
n’oublie jamais tes femmes
leurs reins si fatigués de chercher sous la pierre
les racines consumées et l’invisible flamme
de l’eau quelle pitié

Afrique ma terre ma terre ma terre
serpent couve un soleil
misérable affamé sa peau est si
frippée
qu’il n’a plus de courage et l’enfant va mourir
dans sa première pente
si tu ne hurles pas avec tes dernières forces
le chagrin du millet les soupes de sorgho que tu ne connais plus
et le pouvoir des hommes qui te gache la pluie



sein.jpg
Ecouter une musique traditionnelle africaine
Baka forest people



Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Afrique
commenter cet article

commentaires

Valentine :0056: 10/09/2012 16:21


Il est beau, ce poème ! Vraiment magnifique, merci.

Russalka 12/09/2012 10:21



merci Valentine, il essaye simplement de rendre hommage à ces femmes oubliées du continent noir africain ;o)).



arielle 09/09/2012 15:18


il est toujours bienfaisant d'écrire ce qu'on a dans le coeur.


bon dimanche


arielle

Russalka 09/09/2012 16:16



Toujours, surtout quand cela est attaché à tant et tant de souvenirs joyeux ( ah... les rires des femmes africaines
... un poème en soi!)



aimela 09/09/2012 11:21


C'est très bien de remonter tes articles , je découvre ainsi un magnifique poème sur les femmes africaines. Je n'ai jamais  voyagé si loin  mais je comprends quand même cette
nostalgie.  Ppour l'avoir entendu,l'.Afrique laisse des souvenirs impérrissables à ceux et celles qui l'ont foulé. J'espère qu'un jour tu pourras y retourner

Russalka 09/09/2012 16:12



J'ai vu que tu en faisais autant parfois, et trouve cela reposant, on a besoin de relire les textes que l'on a aimé.
Oui, j'aime profondément l'Afrique et il me fait mal de la voir si délabrée parfois, tellement victime de la folie humaine. De l'espoir aussi car des pays se réveillent et donnent exemple de
réflexion et de démocratie. Mille merci Aimela! j'y retournerai, c'est sûr!



emma 09/09/2012 10:09


Femme nue, femme noire
Vêtue de ta couleur qui est vie, de ta forme qui est beauté !


un beau poeme, et de bien belles toiles, merci Viviane !

Russalka 09/09/2012 16:08



C'est adorable Emma de me rendre visite, j'ai si peu de temps pour la toile en ce moment que je repose de vieux vieux
poèmes. Celui-ci fait désormais partie ( avec quelques autres de ma plume) d'une anthologie de poètes du continent africain, éditée sous la houlette de mon ami Gabriel Okoundji.
C'est ici.Je n'en ai pas fait trop de
pub, n'étant pas aparticulièrement attachée à la notoriété ;o)), mais bon... cela fait plaisir!




Mille merci d'avoir aimé...



Vanina 28/08/2008 22:34

Au-delà de l'hommage au femme, un réquisitoire contre "l'idiotie" humaine...Un très beau texte, l'Afrique t'inspire toujours de belle façon.SourireVanina

Russalka 31/08/2008 08:14


Merci Vanina, l'Afrique est ma terre, et ses femms ont laissé en moi une empreinte très forte
aujourd"hui encore quand j'entends rire une femme dans la rue, je sais sans la voir si elle est noire ou blanche...


Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook