L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

17 novembre 2012 6 17 /11 /novembre /2012 09:09

 





La table était solide et pourtant sur trois pieds
Simplement reposait
Sur son plateau la chair d'un monde en devenir

La table était solide et lui, pour divertir
Les badauds d’un sourire
Lui, pétrissait la terre, le vent, l’eau,  le feu

Les passants se prêtaient de grâce ahurie
A ses badineries
Plus sérieuses qu’on croit plus profondes qu’on pense

Toutes ses jongleries venaient d’une âme vive
Au monde réceptive
Sensible à la justice et pure en son essence

Sensible à la justice
Il dit commencement
Et raconte matrice
Mais aussi solitude en l’épanouissement

Il raconte matrice car chaque homme nait seul
Aux myriades cachées qu’il lui faut découvrir
Puis tailler
Puis sertir
Avant de s’échapper de ce monde linceul

Ses jambes écartées disent l’indécision
Mais tout en notre monde n’est qu’une illusion
Illusionniste il est  mais  nuire ne veut point
Il vous offre le soc, la glaise et le chemin

Et s’il perd son  chapeau rendez le lui, célère
Car son esprit s’affaire
A demeurer ouvert aux choses d’ici-bas

La table vous attend, le Bateleur est là…





Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Cartes du Tarot
commenter cet article

commentaires

Valentine :0056: 17/11/2012 09:55


Jolie présentation de cette carte, pleine de vie et de vérité. Mais je ne le vois pas indécis avec ses jambes écartées, au contraire, il me semble bien campé
et solide ainsi. Et son chapeau, qui exprime l'infini ! Passe une bonne journée, Viviane, avec le temps qui s'adoucit. 

Russalka 26/11/2012 19:47



Tu as raison, sans doute ai-je pensé un peu trop fort à quelqu'un qui s'était approprié la carte ;o)) Merci et je te
souhaite aussi un temps doux pour demain avant larrivée inéluctable de ce froid qui nous campe, finalement!



Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook