L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 07:38

 

Hommage à Gaston Bachelard et ses rêveries ( éveillées) de l'Eau, de l'Espace, de la Terre, de l'Air



Où est passée la douce lumière du soir
        qui creusait sous les mots
                un grand berceau sans tache ?

Où se cache le crû
        des matins de venin?
Ce qui dessine en silence
    l’infinie différence
entre
les bords tranchants du rêve
et
la lente rhapsodie du songe ?



dewplayer:http://s3.archive-host.com/membres/playlist/1543578952/Sibelius.mp3&

Andante lirico de Jean Sibélius

Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Chemins de solitude
commenter cet article

commentaires

Lyriann Alkinoos 05/12/2008 15:47

Oooh que c'est joli !

Russalka 06/12/2008 10:34


Merci Lyriann
infiniment



BT 05/12/2008 08:27

Gaston (reviens!)y'a l'téléphon poétique de Viviane qui son...Recrue de toutes les fatiguesque le monde peut donnerVos mots sont néanmoins fervents et...tranchants.Tendresses

Russalka 06/12/2008 10:33


Merci Philippe
gaston je l'écoute chaque jour, sa belle voix qui tremble un peu
sa douceur, sa bonté
ce qui nous manque tant en ce monde

Pensées


juliette 04/12/2008 18:55

Très bel hommageBises

Russalka 04/12/2008 19:32


Merci >Juliette
je ne suis pas assez en forme en ce moment pour venir lire les uns et les autres mais me rattraperai dès que... tout se sera estompé dans le traitement ;o))


clem 04/12/2008 09:59

quel bel hommage ! texte triste.. clem

Russalka 04/12/2008 19:28


oui, Clem un peu triste
le monde va trop vite
trop violemment
trop méchamment aussi.


NicoleA 04/12/2008 00:34

les rêves éveillés m'emmènent loin , ils me laissent m'évader quand l'ennui me gagne , ils me montrent le monde autrement irréel certes mais même s'il est fuite il est un moteur de la vie et de la création .

Russalka 04/12/2008 19:28


Comme je te comprends Nicole. Hier je rêvais devant des dessins d'Escher ( j'ai trouvé à Bruno un livre formidable qui traite du théorème de Gödel ( dont je ne sais
rien, mais lui saura ;o)) et d'Escher et de Bach( que je connais bien tous deux)
ces dessins furent repos entre deux ... décharges de haines reçues en p^eine figure. Bises;


Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook