L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

2 juin 2008 1 02 /06 /juin /2008 07:51



Depuis quelques jours, je ne cesse de goûter avec délices à l'article magnifique que nous a offert Angèle Paoli
autour d'un recueil de poèmes de Martin Rueff,

Icare crie dans un ciel de craie.

Critique superbe, qui ouvre au désir de faire connaissance avec ce poète

Amoureux de la poésie, allez lui rendre visite, vous ne le regretterez pas!

Icare crie dans un ciel de craie

de Martin Rueff


Sur le site d'Angèle Paoli, Terre de Femmes










Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Merci pour cette découverte...Gros bisous...Peter Pan...
Répondre
R

Merci à toi Peter Pan de t'être laissé charmer.


F
Intéressant
Répondre
R

C'est un des plus beaux articles littéraires que j'aie lu cette année, alors merci de l'avoir aussi visité...


L
Comment résister à un de tes conseils de lecture
...
comment ensuite ne pas te remercier
Répondre
R

Tu sais... oui, tu le sais.
Souvent dans le silence je viens relire tes poèmes, car l'homme de coeur et d'engagement que tu es est aussi compagnon de la poésie .
Je viens de relire, pour le bonheur de ces mots là
ces textes qui me touchent à chaque fois

Carnet de voyage en pays de verre, Jeudi,

et puis Dimanche ,

et puis  TOMbe-ebMOT qui est pour moi tant
par son fond que sa forme un texte fondateur
parmi d'autres bien sur...

Alors comment puis-je, moi, te remercier? J e me sens si petite souvent face à votre pensée aux uns et aux autres...Merlin et toi par exemple et parce que de tous vous êtes ceux que je connais (un
peu) le mieux. Et votre talent immense. Mille merci Luc.






T
Merci Yves d'évoquer "la folle farandole". Et que nombreux soient encore les farandoleurs!Quant à moi je repars en emportant cette belle page qui mérite d'être lue plusieurs fois.
Répondre
R

Merci à vous, Traces ;o))


Y
Cela donne un peu le vertige de naviguer entre toi, Viviane, toi, Agnès, et la folle "farandole des solitudes" de traces (je la mets en lien site web). La dernière question posée était celle-ci. La solitude ne serait-elle pas la peur de l'autre ? L'autre pouvant d'ailleurs être soi...
Répondre
R

La piste que tu m'as donnée ( farandole des solitudes" est très sympa, très riche!
ah, Yves, si les journées faisaient 48 heures, combien cela m'arrangerait (sourire)
car tu sais... la lenteur. oui, tu sais ;o)

Mille bisous et je pense à vous deux.


Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook