L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 09:18


Quand mes pas me conduisent dans la campagne toute proche
la fraîcheur des murets m'attire comme une source

Mes doigts aiment sans hâte le rugueux qui s’effrite
et la nielle qui brune
les gardiens de pierre


Il reste de l’humide
une peur élastique, serpentine ou véreuse
figure inachevée toute offerte à mes rêves
un petit creux de nuit qui enfonce obstiné son désir pyramide

On pourrait croire encore que tout va s’écrouler

mais le lierre


Je voudrais tant savoir l'autre côté du mur
ses dangers ses abris
les baies chargées de nids
les cris jaunes et noirs ébauches inquiètes



Je voudrais tant savoir l’autre côté du mur
le penser des fougères
le temps qu’il leur fallut pour traverser la pierre
et se tendre à la bruine





Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans voyages-en-poesie
commenter cet article

commentaires

Valentine :0056: 10/11/2011 19:18



Après avoir écrit mon commentaire je lis ceux des autres... je comprends ta
réaction , il y avait vraiment de quoi ; mais j'ajoute que quand je mets des photos c'est parce que je n'ai pas
assez d'inspiration pour écrire un poème.


Cela dit, je suis sûre que ce n'était pas moi que tu visais ! Et j'ajoute qu'il y a des blogs soi-disant "de poésie" qui égrènent une telle charpie de
sottises rimées que j'aime mieux me taire que les imiter.



Russalka 11/11/2011 10:32



 


Si mes souvenirs sont bons parce que c'est loin ;o)) je ne parlais pas de ceux qui mettent leurs propres photos mais
de ceux qui piquent les liens de vidéos ou de photos pour nourrir leur blog avec les contenus d'autrui ;o)) Non, je ne te visais pas. Et ces blogs comme tu dis de poésie qui sont au box office
alors qu'ils font des bouts rimés, oui, d'accord avec toi, cela me navre profondément...



Valentine :0056: 10/11/2011 19:13



Vraiment magnifique, ce poème qui évoque tant de sensations, de pensées, d'images, de rêve, à travers tant de mots fascinants parce que rares ou même
inconnus ("la nielle qui brune")....  Vraiment, je l'adore. Il sent bon l'humidité, la terre, les feuilles, les vieilles pierres mal équarries, et puis cet obstacle qui empêche de voir
derrière... Il véhicule même les sensations du toucher puisqu'au début tu y poses les doigts, et que "le rugueux s'"effrite"... Superbe !



Russalka 11/11/2011 10:30



 


J'adore les murets, tu sais, surtout que les vieilles pierres chez nous sont emplies à déborder de fossiles visibles à
l'oeil nu. Et puis l'odeur de l'humus, que veux tu... c'est la vie! merci Valentine du commentaire poétique;



Veronica 10/11/2011 12:38



Il est très beau ce texte, il m'émeut ...


Moi aussi, pouvoir traverser la pierre et me tendre à la bruine ...


Merci, je t'embrasse.



Russalka 11/11/2011 10:23



 


Merci Veronica, c'est un vieux poème mais je les fais tourner ;o))( je ne sais si mon comm chez toi est
passé?)



Colporteur 08/07/2007 12:32

Ton texte est magnifique.
Il me touche d'autant plus que mes thèmes de prédilection en sont très proches... J'aurais aimé l'écrire !

Amicalement,

Colporteur

Russalka 08/07/2007 21:05

merci Colporteur, c'est gentil comme tout, contente de ce partage de sensibilité.

Mireille 08/07/2007 09:48

Tant de présence dans ce moment-là, et qui fait la transmission instantanée , que je n'ai qu'une hâte en te lisant , m'affranchir le plus possible et le plus souvent possible de ce qui n'est pas, justement, cette qualité de Présence.

Russalka 08/07/2007 10:15

gardons le coeur ouvert et les yeuxet refermons nos serresc'est quelque chose que je devrais me répéter souventpour être à la fois présentemais pas possesive de ce que je reçois (sourire)mille bisous et heureuse que ce vieux poème de Voyage en poésie t'ait touchée, je lui ai coupé beaucoup d ebranches qui dépassaient inutilement...

Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook