L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

17 mai 2007 4 17 /05 /mai /2007 17:57

 


Ils m'avaient dit de craindre ses yeux de marécages
La herse de ses
mains et son souffle de givre.

Mais je n'ai entendu que le chant du ruisseau
Taquinant les cailloux et que j'ai remonté
M'accrochant à la corde des gouttes enjouées.
J'ai marché les clairières, les ronces qui referment
Derrière le promeneur leurs épines fruitées

J'ai marché trop pressée.....
Pourquoi n'a-t-on pas su plus fort m'en empêcher?

J'ai trouvé les rochers où nait le ru joyeux
Comme un cabri dansant que la montagne enivre
Puis atteint son taudis en contrepoint de feu
A la douceur des champs plus bas entre les rives.

Pourquoi n'ai-je pas su mon chemin rebrousser?

D'abord ai vu son dos , voûté comme une pierre
Que des pas millénaires ont polie de souffrances
Et senti dans ses gestes une désespérance.

Mon coeur
Soudain
Affole
Son pas

Elle broyait au fond d'une urne désolée
Une des pierres noires qui courent les chemins.
Cette poudre si fine au creux blanc de ses mains
A aspiré le vent qui venait me chercher.
Je n'ai pas vu ses yeux, je n'ai vu que leur ombre
Semeuse .

Dans mon âme brûlée comme un campement vide
Les souvenirs osseux
S'affrontent en silence. Et le rire livide
De la broyeuse luit, photophore cafard.


 

Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Chemins de solitude
commenter cet article

commentaires

Ut 07/08/2009 11:01

Il ne faut jamais avoir honte du Beau. Il est en toi, tu ne pourras jamais l'y ôter :)

Russalka 08/08/2009 14:39


C'est vrai, mais parfois les images sont lourdes à porter (sourire)
en tous cas c'est adorable d'avoir sorti ce poème de son linceul, il en est encore ému
Merci Ut


Ut 06/08/2009 14:48

Tu es très loin dans la poésie; très loin dans l'absolu.Ce mouroir en est comme éclairé du dedans.Je ne saurais dire plus. Il faut s'imbiber, encore et encore.... Magie de certaines écritures!

Russalka 07/08/2009 09:56


C'est un vieux poème écrit en pleine dépression
j'en avais un peu honte car le trouvais très romantique, pas assez moderne
merci à toi Ut de lu rendre vie quelques heures


Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook