L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

26 février 2010 5 26 /02 /février /2010 09:31

30545513-small.jpg


Une soirée s’achève  au bord de la lagune,

L’eau reflète le stuc ombré de pourpres prune
ondoyant comme vivants piliers
Quand Venise la Rouge allume ses palais.

L’or d’albatre mélé éclaire à peine encore
Les derniers feux du jour à l’autre bout du port
Où gondoles et barques incendient leur fanal
Lucioles -papillons  dessus le Grand Canal.

Sur la place Saint Marc roucoulent nos amours...
Dans la moindre ruelle où point encore le jour
Masques et Bergamasques se donnent réplique
Les verres de Murano font danser les boutiques

De leur couleurs de feu, d’eaux et de sang mélées,
Et le grand campanile achève de pencher
Son penser gigantesque sur quelques badauds
Le nez en l’air cherchant dans le ciel trace d’eau.

Sous le Pont des Soupirs, la mousse de vieux rose
Entre deux cris du vent aux pieds des murs se pose
Et nos regards perdus cherchent dans  l’infini
Les prémisses de noces, Venise la nuit.



 

Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans voyages-en-poesie
commenter cet article

commentaires

Objectif-P 30/07/2007 07:38

en effet, ce trompe-l'oeil est magnifique. Mais... Venise est magnifique en entier

Russalka 30/07/2007 10:39

N'est ce pas? Quand nous sommes arrivés à Venise nous avons été saisis par la beauté de ce trompe l'oeil, mais vous avez raison, la ville entière est un enchantement, je vais demander à Michel de me retrouver ses belles photos et faire un petit reportage prochainement, mille merci à tous deux, les photographes ;o)

Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook