L'auteur


bretagne-aout-2009 0053

Sceau1.gif
Blog de poésie, histoire de la musique et des arts,
contes, cuisine, philosophie, défense et promotion de la laïcité


anti_b

Musique de la semaine

Arundo Donax

26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 13:40



Le petits pas d’hésitation tournent en rond tournent en rond
ils marmonnent en bruit de fond
hésitons sans hésiter
il en restera quelque chose
dans le charivari des possibles
il faudra bien qu’on ose
adopter
celui dont les voyelles sonneront
paisibles

Les petits pas de décision
ils vont tout droit ils vont tout droit
sans se poser plus de question
ils sauront assumer ma foi
l'irrémédiable
de nos choix

Les petits pas de contrition
ils pensent long ils pensent long
et toujours à rebours du temps
tout leur est falaise ou surplomb
où méditer
au décalage
combien il eut été
plus sage
de s’accorder la réflexion
d’usage

Les petits pas de componction
ils rongent rond ils rongent rond
ils vous encombrent le plafond
broyant du noir et du saumâtre
ils vous éteignent tous les âtres
en ruminant le mot coupable
ils ne savent pas
Misérables
que l’erreur est un apanage
de notre belle humanité
ils n’y voient que désavantage
on ne va pas les critiquer
en plus…

Les petits pas de l'éclosion
se rient de nos hésitations
des sentiments
en bleu et blanc
ils vont leur danse
insolemmence
en se chantant cette chanson

Partager cet article

Repost 0
publié par Viviane Lamarlère - dans Botanique de l'étymologie
commenter cet article

commentaires

lutin 30/05/2010 10:34



Les petits pas d'émotion, c'est aujourd'hui quand l'enfant offre à la plus belle des mamans sa première poésie.



Russalka 30/05/2010 14:47



C'est vrai ce que tu dis et j'imagine notre petit Maxou souhaitant une belle fête à sa jeune maman... merci Lutin!



marlou 29/05/2010 19:11



Tes petits pas nous emmènent loin...



Russalka 30/05/2010 14:42



En tous cas ils m'emmènent chez toi ;o))



ulysse 29/05/2010 16:16



Les petits pas quels qu'ils soient font avancer nos vies cahin-caha 



Russalka 30/05/2010 14:40



Merci Ulysse de cet écho qui ne boite pas (sourire)



Lélio 26/05/2010 14:37



Une peu de la comptine dans ce poème de raison déraisonnable
qui aide à voir
toutes ces petites compromissions
sans promesses
qui mitent notre quotidien



Russalka 27/05/2010 10:34



C'est vrai ce que tu dis
ce qui nous mine, ce sont les ressassements
tout ce que le mental construit à partir d'une mémoire fragmentée
que l'émotion du jour rétablit à sa façon (sourire)
Merci Lélio!



bûchette 19/10/2009 20:22


Je n'en doute pas surtout quand l'écriture permet de respirer un peu et d'éloigner les soucis. A bientôt j'espère.


Russalka 25/10/2009 09:34


Merci Buchette, encore un comm qui n'était pas passé... décidément...


Mes radios

France Culture le player en direct

Et dis,si on...

Ma page Facebook